Après deux nuits au gnouf, Djah Man pourrait être free ce jeudi

0
Djah Man, artiste Musicien

L’ar-triste Djah Man a passé sa deuxième nuit au gnouf. Il est interpelé depuis mardi pour des propos sont jugés mauvais pour les mœurs. Mon œil ! Et c’est le BGDA (bureau guinéen des droits d’auteurs) qui a porté plainte contre le chanteur aux sons plus qu’osés. Attentes aux mœurs, Djakani!

Deux nuits à la gend’armurerie de Digsein, ça fait réfléchir. Il réfléchira par deux fois désormais, avant de faire sortir des sons. Comme s’il n’y avait que lui qui nous sert ce genre de musiques. On connait plein d’ar-tristes qui sont plus vulgaires et mêmes pervers que lui. C’est pourquoi, beaucoup de Condébilika estiment que c’est un acharnement. Ç’a tout l’air en tout cas.

Nous apprenons cependant qu’un accord aurait été trouvé entre son équipe managériale et les auto-risés qui demandent que dis-je, elles exigent que le chanteur ne preste plus sur la musique incriminée et de présenter des excuses publiques à l’opinion. Parce que les maux dans la chanson sont vraiment forts hein! Foutaise, comme si eux ils étaient des saints. C’est pour ça on dit en Afrique que le pourboire est venu à 13 heures en plein soleil. Ils  ont plein pouvoir de décider qui doit faire quoi et comment. Rien à foutre de la liberté d’expression. On vote des lois qu’on ne respecte que quand ça nous chante. Le musicien sera peut-être situé sur son sort ce jeudi. Faut croiser les doigts pour lui afin qu’il recouvre sa liberté.

Ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’à force de nous (médias NDLR) faire parler de lui, il devient de plus en plus célèbre. Nous c’est pas notre problème hein, on cherche quoi se mettre sous la dent. Agnon!

LAISSER UN COMMENTAIRE