Après son audition par la brigade de kipé, Guelloun Radin se dit sceptique

0
220
Cellou Dalein Diallo président de l'UFDG

Guelloun Radin a été reçu mardi 06 novembre par la brigade de recherche de kipé. Il a été auditionné dans le cadre de l’enquête des tirs ‘’ à balles réelles’’ sur son véhicule lors de la manie fesse tension du mardi 23 octobre. L’acte s’est produit au carrefour de la Bellevue. Mais comme toujours, le chef de pile de l’oppo-succion se dit sceptique quant à une enquête transparente.

Vous vous souvenez sans doute de cette affaire. Elle a fait la Une de l’actu alitée pendant un moment. Le véhcule du chef de pile de l’oppo-succion avait fait l’objet de ‘’tirs à balles réelles’’ pendant la débandade au carrefour belle-vue. La marche était interdite et le gêné-râle Bafoué tentait avec ses hommes de lui faire faire demi-tour. Le véhicule de commandement de Guelloun radin avait alors été touché. Le parti UF-Dê-Gué estime qu’il s’agissait d’une balle réelle. Une enquête avait été aussitôt ouverte. C’est dans ce cadre que ce mardi 06 novembre, le principal intéressé a été auditionné par des agents de la brigade de Kipé.

Après son audition, le président du principal parti de l’opposition à Condébilidougou est sceptique. Il n’est pas du tout, mais alors pas du convaincu que l’enquête sera transparente « Nous sommes dans un contexte de crise de confiance énorme entre l’État et ses démembrements et les citoyens, surtout l’opposition. Je ne suis pas sûr qu’ils puissent se soustraire de l’influence négative de l’État. Pour l’instant, moi en tant que citoyen, je suis venu apporter toute ma contribution à la manifestation de la vérité. Mais je suis sceptique quant à leur capacité d’être objectif et de tirer des conclusions contraires à la volonté d’Alpha Condé ».

A vrai dire, c’est le contraire qui nous aurait étonnés. Un zozo-causant surtout à Farafina, n’a jamais confiance à la juge triche de son bled. Par ce que selon lui, elle est inféodée par le pourboire en place.

LAISSER UN COMMENTAIRE