AU TAQUET CAURIS CON-DIT-AGNEAU ET SES DÉPITÉS POUR LA SCISSION PARLEMENT-TAIRE

0
187

La session des lois 2018  a été ouverte ce jeudi 05 avril à l’hémicycle du palais du populo. Les dépités seront en travaux pendant 90 jours. Trente textes ont été déposés mais seulement six sont recevables.  

L’hémicycle rectangulaire était loin d’afficher plein ce jeudi 05 avril. Sur 113 inscrits  seulement 84 étaient présents à la séré-momie d’ouverture de cette session des lois, la première de cette année 2018. Les travaux ont été officiellement lancés par Cauris Con-dit-agneau le courtaud président de l’assemblée nationale Kondébiliaka. Pendant trois mois, les honora-boules de tout bord poli-tique devront sur pencher sur des textes pour examen et adoption. Si toutefois, ils s’y attèlent. Trente textes ont été déposés sur la table du parle-ment, mais seulement six remplissent les critères de recevabilité. Pour le moment, ils devront se pencher sur ceux qui remplissent les conditions requises en attendant de recevoir d’autres ‘’normaux’’.

http://guineedecalee.com/parle-ment-kondebilika-ouverture-de-la-session-des-lois-ce-05-avril/

Cauris Con-dit–agneau président de l’assemblée nationale nous fait le listing  de  quelques-uns « il s’agit du projet de loi portant modification des articles 12 et 13 de la loi du 11 octobre 2012 fixant les règles régissant la passation de contrôle et régulation des marchés publics et délégations des services publics ; il s’agit en second lieu de l’accord de prêt entre la République de Guinée et la banque islamique de développement signé le 16 novembre 2017 à Paris pour un montant de 45 millions de francs ( la salle murmure et il rectifie aussitôt en rire) de 45 millions d’US dollars au temps pour moi…. ».

Plusieurs membres du gou-vainement, des diplomates et curieux étaient présents. Momo La-mine Faux-Fana, sinistre conseiller du président de la République  chargé des institutions républic-peines s’est adressé aux dépités « cette session ordinaire s’ouvre dans un contexte qui doit retenir l’attention de tout Guinéen et tout être humain vivant sur le territoire. Votre statut fait de vous des missionnaires dont la tâche essentielle est de veiller à cultiver la paix et la cohésion entre les Guinéens, fondement de développement »

Les diplomates présents à l’ouverture de la session des lois

Ali-mouille Codé dépité de l’alliance libéral démocrate rappelle que son groupe avait déposé plusieurs projets de lois pendant les sessions précédentes, mais un seul n’a pas été examiné à plus forte adopté « j’espère qu’on sera un peu responsable pour s’attaquer aux vrais problèmes. Qu’on ne cherche pas toujours à dire j’ai été plus intelligent, je l’ai roulé dans la farine. Parce qu’en fin de compte ce n’est pas un groupe qui est roulé dans la farine. C’est tout le pays qui est roulé dans la farine. Il faut qu’on sorte de cette gymnastique ».

Cauris Con-dit-agneau a invité chacun à travailler dans le maintien de la paix et de la cohésion sociale. Aussitôt la séré-momie d’ouverture terminée, chacun s’en va. Le début du boulot ce n’est pas pour  aujourd’hui. C’est le contraire qui nous aurait étonnés.

Diami-latouuri 

LAISSER UN COMMENTAIRE