MA-CALÉE ET SA CAGE D’ABEILLES CALÉES POUR LES ÉRECTIONS COMMUNALES

0
362

MA-CALÉE ET SA CAGE D’ABEILLES CALÉES POUR LES ÉRECTIONS COMMUNALES

Les nounous de la coalition des femmes, filles de Guinée (COFFIG), se sont pointées ce jeudi 1er février à la maison des journaleux à Coléah. A l’occasion, elles ont procédé au lancement de la ‘’case de veille’’ pour les sélections communales et communautaires de dimanche 04 février.

A l’orée de chaque érection, la COFFIG sursaute sur ses bottes pour construire des ‘’cases de veille’’ dans plusieurs coins du bled. Les érections à Kondébilidougou sont souvent entachées d’irrégularités. La mise en place de ces cases de veille est « une posture de veille responsable pour une alerte précoce et une réponse rapide à toutes les dérives politico-sociales qui peuvent générer des conflits » affirme Doftorou Ma-Calée Tra-orée Présidente de la COFFIG.

A partir de ces cages d’abeilles, la coalition des nounous compte faire le gen-drame pour disent-elles ( ses membres), prévenir des crises pour garantir des élections crédibles et apaisées à Kondébilidougou. Pour ces érections communales et communautaires, les nounous vont être dispatchées en de gros lots dans tous les coins du bled pour faire office de donneuses d’alerte. Ma-Calée donne des précisions sur le déploiement de son bataillon « La case de veille de la COFFIG va déployer 700 observatrices sur l’ensemble du territoire et animer 13 cases de veilles. Il y’aura une case de veille régionale dans chacune des 7 régions administratives du pays, une case de veille communale dans chacune des cinq communes de Conakry et la zone spéciale de Km36 ».

Dès ce jeudi, les portes de ces cages d’abeilles s’ouvrent et les nounous rentrent en action pour faire des sensibilisations jusqu’en fin mars.

 Mbella Diallo 

LAISSER UN COMMENTAIRE