Célébra-chions la fournée internationale de la Démon-cratie 

0
159

 

Célébra-chions la fournée internationale de la Démon-cratie 
Le forum appelé ‘’world café’’, s’est déroulé dans un espace à l’image d’une salle classe en pleine évaluation. Les 25 fônikés (jeunes) qui ont pris part à cet espace d’échange, ont été répartis en cinq groupes de cinq. Chacun a reçu une question qui a trait à la notion de pratique démocratique. Des questions comme : Qu’est ce qui fait qu’on peut appeler une société démocratique ?  Dans une société démocratique, quel devrait être le rôle du gouvernement ? Quels sont les comportements qui sont compatibles avec la démocratie?  Entre autres.
De moult discussions et d’opposition d’idées entres les participants pour répondre à ces questions, ont marqué le déroulement du panel. Chacun s’est débrouillé tant bien que mal pour donner une réponse au questionnaire soumis au réveil des neurones.
Cet exercice de réflexion soumis aux panélistes, est de jauger le niveau de compréhension des jeunes de la notion de pratique démocratique souligne Mamadou Diallo: « on a voulu entendre ces jeunes, savoir sur ce qu’ils pensent de la démocratie, c’est quoi la démocratie, comment ils la vivent pour améliorer cette démocratie parce que la démocratie c’est un idéal et c’est un travail quotidien », avance le cordonnier (Coordinateur) chargé des programmes de OSIWA, de l’objet de cette évaluation sur table.
Sékou Koundounou, accompagné de ses balayeurs, s’est porté sur le champ d’être le propagandiste de ces notions démocratiques qu’il a puisé de la gueule des participants, « Dès après ici nous serons en conclave avec les associations de jeunesse à notre siège et nous allons faire la restitution de cet atelier. Et le Balai Citoyen sera là comme sentinelle de la défense de ces acquis démocratiques », promet le président de la cellule Balai Citoyen.
A l’issue des racontars entre les jeunes participants venus de différents bords associatifs, tous affichaient un visage décontracté et satisfait de l’exercice dont la notation fut l’offre de tee-shirts OSIWA et d’un agenda obsolète. Puisque c’était un de 2016. Non, mais les gars ont foutaise, quoi!

 

                                               Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE