COOPERATION Kondébilidougou -USA :42 VOLONT-ERRE DEPLOYES DANS LES REGIONS

0
342

 

 

 

COOPERATION Kondébilidougou -USA :42 VOLONT-ERRE DEPLOYES DANS LES REGIONS

42 nouveaux volonta-erre du corps de la paix ont prêté serre-ment vendredi au piège de l’organisation à râteau-mat.  Spécialisés en santé publique et agriculture et environnement, ils seront affectés dans toutes les régions de Kondébilidougou pour deux ans. Le personnel de l’ambassade des USA, les auto-risés kondébilikas et leurs formateurs ont assisté à leur prestation de serre-ment.

10 semaines pour apprendre le français, le soussou, le malinké, le poular, le kissi, le lélé et le djalonké. A tour de rôle, ces volont-erres se sont essayés dans toutes ces langues et se disent  prêts à pratiquer la communauté kondébilika dans sa diversité. Tous, habillés en Wax. Belle stratégie de communication. Citant Nelson Mandela, le Directeur du corps de la paix BRIAN CAVANAGH dit ceci : « si vous parlez à quelqu’un dans une langue qu’il comprend ça reste dans sa tête. Si vous parlez à quelqu’un dans sa langue maternelle ça touche son cœur ».

Les éléments du corps de la paix sont les véritables ambassadeurs indique le diplomate américain. Au-delà des entreprises qui font les affaires dans le bled, ces volont-erres sont l’incarnation de l’intégration entre les nations. DENNIS HANKINS a rappelé ses souvenirs au zaïre actuel RDC, les prouesses du corps de la paix. A kondébilidougou , ils ont joué un rôle déterminant pour faciliter le contact entre les scientifiques et les communautés au moment où Ebola ravageait le bled. Ils se dit fier du travail abattu sur le terrain : « A chaque fois je voyage à l’intérieur du pays, je rencontre les volontaires de l’éducation, de la santé, de l’environnement et de l’agriculture. C’est eux les vrais ambassadeurs ».

Ahmed Tidiane Sakho du minust’erre des affaires étrangères dit avoir vu ces volontaires à l’œuvre dans son village à Yérokoguiya dans Dubreka. Il a exprimé la reconnaissance du gou-bernement au peuple américain.

Sadio Baldé 

LAISSER UN COMMENTAIRE