Érections maliennes à N’dakarou : les bureaux de botte à sec

0
418
Un bureau de vote à l'ambassade malienne de Dakar

Ce dimanche 12 aout, pour ce second tour du scrutin pestilentiel Mali, les ressortissants Maliens au Sounougal n’ont pas l’air très emballés. A la chant-cellerie malienne à N’dakarou, centre, les votants viennent au compte-goutte. Les bureaux de vote sont à sec

L’ambiance est plutôt calme à la chant-cellerie malienne de N’Dakarou. Aucun bruit à part celui des auto-mobiles. Les présidents des bureaux de vote, les représentants de la majorité pestilentielle et ceux de l’oppo-succion, les membres de la CENI ainsi que les assesseurs ont tous répondu présents. Les matériels aussi n’auront pas manqué à l’appel. Les votants quant à eux, se font désirer, comme  des nounous qui aiment se faire courtiser. Les rares personnes qui viennent exécuter leur devoir citoyen sont les personnes âgées. « C’est plutôt les vieux qui sont venus. Cela s’explique probablement par certains qui n’ont pas pu trouver leur centre de votes à temps, les cartes d’électeurs aussi à temps », explique Mot-dit Sec, président du bureau de vote numéro 2.

A lire aussi:http://guineedecalee.com/mali-une-presidentielle-dans-le-calme/

17heures. Aucun votant en vue dans la cour de la chant-cellerie. Malgré tout, les res-con-sables des bureaux de vote espèrent. «On s’attend à ce que tout le monde arrive. Dans le bureau on a 358 inscrits. Pour nous les 358 inscrits devaient être là», espère le président du bureau de vote numéro 04, Aguibou Sot. Dans ce centre qu’est la chant-cellerie malienne, ce sont 1434 inscrits attendus pour accomplir leur devoir citoyen dont 476 nounous pour quatre bureaux de vote.

17h52min, arrivée des trois derniers votants pour les bureaux trois et un. A 18heures, heure du dépouillement, l’accès est ouvert aux journaleux présents après quelques accrochages. Même si la loi  stipule que le décompte doit être public. Ben, on s’en fout, la loi c’est sur papier. Voici ce que le dépouillement des bulletins donne pour Les bulletins: 120 votants pour Soumaïla Cissé et 92 pour Ibrahima Boubacar Keïta.

Ce second tour des érections maliennes a eu environ 31 centres mis à la disposi-chions de plus de onze mille votants au Sounougal. A noter que le Cap-Vert, la gambie et la Guinée-Bissau sont sous la juridiction de N’dakarou.

Couine Elisa-bête

 

LAISSER UN COMMENTAIRE