Faya Méli mélo quitte l’Oppo-succion roue-publique-peine pour sa nouvelle coalition politique

0
Faya Milimono président du parti Bloc Libéral

Faya Méli mélo a décidé de prendre ses distances de l’oppo-succion roue-publique-peine. Il estime que son avis ne compte plus dans cette oppo-succion. Le président du BL veut faire son chemin dans la coalition poli-tique pour la rupture. Il est lui-même le concepteur de ce bloc.

C’est officiel le mec se barre. Les rumeurs couraient depuis un moment. Les divergences d’idées laissaient présager le départ de Faya Méli mélo de l’oppo-succion roue-publique-peine. Mais il précise qu’il continue à s’opposer au pourboire en place « c’est pas de l’opposition que nous nous retirons, nous nous retirons de l’opposition républicaine. Lors que vous appartenez à une plateforme, c’est pour que vous participiez à faire avancer les choses. Mais lorsque votre point de vue est considéré comme inutile, vous prenez vos distances et vous essayez d’évoluer « . A nom de Dieu, sacrés zozo-causants Condébilikas et la guerre des égos.

Les sélections communales du 4 février 2018 n’ont pas aidé dans la cohésion et l’union des ad-verres-serres de Körö-Condébilii. Le président du Gluck Libéral accuse certains de ses pairs de violations des textes de lois du bled »l’opposition n’ignore pas que tout ce qui se fait est illégal. C’est comme si vous jouez à un jeu et vous savez que toutes les règles sont violées, vous vous plaignez, mais vous continuez à jouer. On sort les gens dans la rue pour revendiquer quoi à la fin. On n’est pas là pour nous accommoder à la violation de la loi. C’est pourquoi nous ne nous mettrons dans cette situation où on est obligé de faire de petits calculs avec la loi ».

Le nouveaux blocs poli-tics sont à la mode en ce moment. Après la convergence de l’oppo-succion démon-cratique (COD), c’est la coalition poli-tique pour la rupture qui sort de terre. Comme les autres, Faya Pillipöllö appelle aussi les autres dealers à se rallier à son Gluck politique pour barrer la croute à toute velléité d’un troisième nambara. Pour l’instant, il n’a pas de clients. On verra s’il réussit à attirer des baleines ou des fourmis.

LAISSER UN COMMENTAIRE