Gabon : Coup d’État ou Théâtre ?

0
Présidence du Gabon

Très tôt ce lundi matin, de petits militaires se sont emparés de la radio nationale gabonaise. Comme si ça suffisait, ils ont tenté de faire un coup d’Etal, mais qui n’a pas marché. C’est un théâtre qui s’est produit dans le bled d’Ali Bongo en convalescence à Rabat au Maroc après un AVC.

Le gout-vainement Gabonais a annoncé que les malheureux putschistes ont été arrêtés en début d’après-midi. Le groupe de militaires qui disent vouloir mettre en place un « comité de restauration » a été neutralisé. Tout le pays a été touché par cette situation, et même hors des frontières. Toute l’Afrique avait l’esprit sur le bled d’Ali Bongo, en convalescence à Rabat au Maroc, après un AVC. C’est sans doute l’un ou le coup d’Etal le plus court de l’histoire politique en Afrique. Ils ont tenté le coup et ont été aussitôt stoppés. Ils ont cru que prendre pouvoir c’est enfiler uniforme militaire crasseux de lakoudou.

Selon une source policière, cinq putschistes ont été arrêtés. Un d’entre eux a été blessé par ce qu’ayant opposé une résistance. Quand on n’a pas raison, on se calme et on respecte les ordres mon cher, sinon la foudre s’abat sur toi. Coup d’État ou mise en scène, on en saura un peu plus les prochains jours. Parce que les géné-rots sont capables de mettre en scène un putsch pour dissuader d’éventuels candidats à la prise du pourboire. Tout est possible à Farafina.

LAISSER UN COMMENTAIRE