Hadafo médias attaqué par des inconnus

0
832
Attaque du groupe HADAFO MEDIAS

Le groupe de presse Hadafo médias a été attaqué ce lundi matin par des jeunes. Plusieurs dégâts matériels ; des véhicules des employés ont été fortement endommagés à coup de pierres. Pour l’instant, les raisons ne sont pas encore connues.

Selon nos informations, le patron de la boîte Lamine Guirassy aurait reçu des menaces depuis samedi. Il a alerté les auto-risés, mais rien n’a été fait « depuis le samedi, les menaces sont pesantes. Lamine a appelé le Général Baldé. Il n’a pas décroché. Son intendant  a promis d’envoyer des renforts. Ce qui n’a pas été fait. Ce matin, ils nous ont attaqués et cassés des voitures », nous a confié un journaleux du groupe de presse.  Pour l’instant l’on ignore les causes de l’attaque et l’identité des assaillants. Cependant les soupçons sont dirigés vers les mini-dents du RPG arc en fiel.

Les  choses se sont calmées de ce côté. Un groupe de reportage d’Evasion a lui, été pris à partie à la casse de madina. le véhicule de reportage à bord duquel se trouvaient des cameras, des dictaphones et des téléphones, a été brulé par des mani-pestants. Ces con-frères étaient allés pour un reportage dans cette partie réputée bastion de la mouvance présidentielle.

Depuis ce lundi matin, c’est quasiment toute la capitale kondébilika qui est en ébullition. Même kalomi, d’habitude très calme même en période de mani-fesse-tensions est entré dans la danse. Jets de pierres entre mani-pestatnts et agents jasant des farces de désordre. Le centre-ville est pratiquement vide. De toute façon, toutes les issues pour y accéder sont bloquées. Les zozo-causants ont appelé à une journée ville morte ce lundi 12 mars. Ils continuent ainsi de protester contre les resul-tards des sélections communales du 04 février dernier qui donnent le parti au pourboire vainqueur.

Diami-Latouuri

LAISSER UN COMMENTAIRE