Le KAA sera inhumé ce vendredi à Conakry.

0
255

Le KAA sera inhumé ce vendredi à Conakry.

Assan Abraham keita , qui signait le KAA au lynx rejoint  sa tombe ce vendredi au cimetière de Koloma 2 après la prière de 14 heures. Assan Abraham Keita est décédé ce jeudi à l’hôpital de l’amitié sino-guinéenne des suites de maladie à l’âge de 70 ans. Il fait ses études primaires et secondaires à Pita en moyenne Guinée avant de rejoindre la Côte-d’Ivoire où il fait des études de droit. En 1990, il rentre à Kondébilidougou et crée avec Diallo Souleymane et d’autres mordus de la plume, le lynx ; premier journal satirique du bled. Il a commencé par être reporter avant d’être nommé plus tard Directeur de publication du satirique. Poste qu’il occupait jusqu’à sa mort.

Le KAA a consacré sa vie au journal lynx, puisque celle-ci se résumait au journal et à son domicile. Ceux qui l’ont connu disent qu’il n’avait d’autre passion que l’écriture. Il a formé plusieurs jeunes journalistes qui le considèrent encore aujourd’hui comme modèle.

Abu-Bakr le Directeur de la radio lynx fm(c’est d’ailleurs lui qui a trouvé ce sobriquet à ce jeune journaliste venu apprendre dans son école) témoigne : ce qui le caractérisait, c’est le sens de l’humour. Il savait détendre les bouclages les plus stressants. Il savait corriger les erreurs des journalistes en leur arrachant un éclat de rire. Le KAA ne tarissait pas d’inspiration, lorsqu’il faut trouver un titre pour la Une du Lynx. Il était surtout très pieux, il ne ratait pas une seule prière».

Assan Abraham keita est celui qui tenait le journal Lynx. Sa perte est un coup dur pour ses collaborateurs et ses lecteurs à qui il a toujours arraché un sourire même avec les sujets les plus sérieux.

Djamithianguel

LAISSER UN COMMENTAIRE