Le Brigadier-chef Bakary Camara ‘’poignardé’’ à wanindara a succombé à ses blessures

0
1565
Un carrefour de Conakry occupé par les forces de sécurité

L’agent des farces de désordre blessé ce jeudi matin a succombé à ses blessures. Il se serait fait agressé dans le quartier wanindara dans la commune de rateau-mât où trois personnes avaient été tuées par balles la veille.

Le Brigadier-chef Bas-Carie Cas-marrant de la CMIS numéro 3 de bambéto aurait été pris à partie par des jeunes dans la matinée de ce jeudi 08 novembre. Selon les informations du commis-serre Boubacar Kassé il serait mort sur les lieux de son agression « il a été poignardé sur tout le corps presque. Ils étaient venus dans le cadre d’une intervention là pour ouvrir la route parce qu’il y avait des barricades à wanindara. C’est là où les jeunes l’ont récupéré, l’ont trainé dans le quartier. Il a été violenté, poignardé à mort. C’est sur les lieux mêmes  qu’il a trouvé la mort ».

Selon le commis-serre Kassé le corps se trouve actuellement à la morgue de l’hôpital Ignace-Deen. Les jeunes de cette partie de la capitale n’ont certainement pas accepté de voir des agents de sécu-raté dans les parages alors trois de leurs ‘’amis’’ venaient d’être tués par balle. Des militaires sont accusés d’avoir ouvert le feu sur des jeunes qui revenaient de la moche-queue et se rendaient chez des voisins pour suivre la ligue des champions Européennes. Comme quoi, le foot ça ne porte pas toujours chance.

LAISSER UN COMMENTAIRE