Les Condébilikas sceptiques face au nouveau gou-vainement

0
501

Ce weekend la liste du Gou-vainement Casse-Casse a été dévoilée. L’ossature de l’équipe, de par le faible pourcentage des nounous et jeunots, la rentrée de deux zozo-causants, entre autres, alimentent les ébats dans la cité. Des avis à la fois divergents et convergents, sortent comme des cristaux de crachat dans la bouche des citoyens.

Comme des zéros oups ! Des héros, les citoyens Condébilikas ont attendu les membres du soi-disant gou-bernement ‘’proche du peuple’’. Ça y es ils sont au nombre de 33 comme les 33 préfectures de Condébilidougou.

Ce citoyen à l’air dubitatif tangue est partagé entre espoir et désespoir « je ne dis pas que je n’ai pas totalement espoir sur ce nouveau gouvernement, mais c’est minime mon espoir. C’est presque les mêmes personnes aux mêmes postes. Il y’a eu certes changement, mais les nouveaux je ne vois pas qu’est ce qu’ils pourront apporter en terme de changement dans ces deux ans. Dans tous les cas moi je reste sceptique sur ce nouveau gouvernement » déclare Siddy Diallo

A lire aussi : Deux zozo-causants font leur entrée dans le nouveau gouvernement 

Certains zozo-causants d’hier qui tiraient à boulet rouge sur le régime de Körö-Condébilii font partie du gou-vernement. De facto ils deviennent des lécheurs de botte de ce même régime. Il s’agit de Mouche-tarde Diallo et Zig-Zaga Mord l’ex porte carotte de l’eau-position. « Ces politiques ne font que du tape à l’œil. Hier dans l’opposition aujourd’hui dans la mouvance. Cette stratégie de Mouctar et d’Aboubacar Sylla ne m’a pas étonné du tout. Tant pis pour ceux qui se tuent pour eux » tranche Camara Dansa.

La faible représentativité des femmes dans le goût-bernement (4 sur 33) se passe de commentaire et indigne les féministes ratés « Je suis choquée de voir dans un gouvernement aussi pléthorique qu’on ne puisse accorder que quatre postes ministériels aux femmes. C’est totalement contraire aux dires du président qui nous a dédié son second mandat. Mais cela ne m’étonne pas venant de lui car il s’est fait reconnaitre dans l’inapplication des ses engagements ». Dans une colère saine s’exclame Kadiata Thiam

A lire aussi: Mouche Tarde et Zig-zaga-mord sinistres : Faux-dé Foussou reconnaissant envers Körö-Condébilii 

Ces fameux sinistres Proches du peuple sont loin de susciter espoir des Kondébilikas. Quant à la transhumance des poli-tiques, la déception se lit sur les visages des citoyens. Mais bon la politique n’est pas une religion comme le dit l’autre.

Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE