L’oppo-succion démon-cratique attend l’UF-Dê-Gué dans ses rangs

0
Des membres de Bloc de l'opposition Constructive

Un autre GLUCK de l’oppo-succion en phase de gestation a tenu une play-niais ce mardi 5 février au piège du PEDN à Ratoma. Appelé COD (convergence de l’Opposition Démocratique), les ténors de ce bloc ont papoté autour des amendements pour la mise en place d’un hardcore.

Parallèlement à l’oppo-succion roue-publique-peine, cet autre bloc de l’oppo-succion qui s’est fait appeler COD, sort sa tête petit  à petit du sous-sol. La play-niais de ce mercredi a connu la participation du l’UF-Fer, du PADES, le PEDN et du mouvement pour le Renouveau de Bas Louury . D’ailleurs, c’est lui qui a présidé la rente contre. Comme quoi quand certains vous rejettent, d’autres vous respectent.

Au sortir de la playniais, Doftôrou Oussou Kata président du PADES a fait le compte rendu du papotage qui a caractérisé la rencontre.

« Nous sortons d’une réunion pour la formation d’un deuxième bloc (de l’opposition ndlr) qui est toujours en gestation. Aujourd’hui, l’objectif c’était de rassembler les amendements proposés par les différentes parties prenantes. Donc le travail technique continue pour que nous puissions aboutir à cet espace de solidarité et d’espoir pour le peuple de Guinée ».

De la conception à la gestation, les partis politiques et mouvements de ce bloc cravachent sur les amendements du futur hardcore afin de  faire un bon accouchement par voie basse. La césarienne est exclue d’office. Pour ce faire «  il y’a une commission technique qui va travailler sur ces différends amendements et les intégrer pour tenir compte. » déclare le porte carotte de la rente contre.

Le Convergence de l’opposition Démon-cratique (COD) en gestation reconnait la nécessité de laisser ses portes ouvertes à tous les partis politiques et mouvements qui voudrons rejoindre le bloc et pourquoi pas l’UF-Dê-Gué à en croire Oussou Kata. Foutaise !

Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE