Procès masse âcre du 28 septembre : wanted pour le pognon

0
245
Cheick Sacko ministre Guinéen de la justice

Le comité de pilotage du procès des événements du 28 septembre 2009, a tenu sa première réunion ce mercredi 1er août au minus-terre de l’(in) justice. A l’occasion, Il (le comité ndlr) a bavardé sur tous les aspects organisationnels du procès.

Les points mis au bavardage ont été entre autres : le choix du lieu où va se tenir le procès, l’élaboration du budget et l’élaboration du calendrier notamment la date ou la durée de la tenue du procès. Finalement, que du tohubohu sur cette première rente contre. « La date tout de suite je ne la connais pas. Si je vous dis la date je vous aurais menti. En revanche ce que je peux vous dire, ce procès prendra aux alentours de six mois. Un procès ce n’est pas tous les jours. Il y a des jours où il n’y aura pas de procès. Mais sur la durée il faut compter à peu près une durée de six mois. Pour le lieu j’aurai aimé vous dire quel est le lieu choisi. La discussion a duré une heure et demi sur le lieu, Conakry ou à l’intérieur, donc la majorité s’est dégagé sur Conakry qu’à l’intérieur. Maintenant où ? Cela n’a pas été déterminé. On a plusieurs mais comme ça n’a pas été déterminé je ne peux pas vous le dire. Mais vous le saurez en septembre » le sinistre Chèque Sac à eau largue à l’air cette promesse.

http://guineedecalee.com/huit-ans-apres-massage-28-septembre-victimes-se-surviennent/

Le budget que va bouffer le procès, le sinistre ne retient pas en tête les chiffres exacts. Comme s’il n’est pas aussi affronté aux chiffres, alors il n’a pas voulu s’engouffrer dedans. Malin, Sac à eau appelle au secours. « Es-ce que Milimono est là ? … moi je ne peux pas vous donner directement des chiffres. –milimono on va leur donner une idée sur les chiffres par ce qu’ils vont penser (les journaleux ndlr) qu’on cache quelque chose alors qu’on ne cache rien du tout » c’est tout comme moussé le sinistre. De toutes les façons, on veut des chiffres. « Les américains, y a à peu près 900.000 dollars et les Européens à peu près 450.000 euros. Je vous rassure tout de suite qu’on n’a pas accès à ces montants-là. Sur le budget national nous on a demandé 60 milliards à l’État mais on a rien eu encore. Quand vous réunissez on a demandé 78 milliards pour la tenue du procès » a déclaré le sinistre de (in)justice Maitre Sac à eau.

 

http://guineedecalee.com/pro-sait-28-septembre-avis-avipa-de-cedeao-cas-dinsatisfaction/

Près de trois heures de papotage pendant cette première réunion du comité de pilotage, seul le point portant sur le pognon a été clair, même si tout l’argent n’est pas acquis, les gens sont au moins situés. Le reste, à savoir le lieu et la date exact de la tenue du procès rien de potable. Que du hobahoba. Le sinistre renvoie ces questions pour le mois de septembre prochain. Vous êtes déçus, allez vous pendre !

 

 Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE