LE REBELLE BOUBA SOÛMÊ REBELOTE, LES GENS-SAIGNANTS BALOTTENT… PAS

0
544

LE REBELLE BOUBA SOÛMÊ REBELOTE, LES GENS-SAIGNANTS BALOTTENT… PAS

La voix du ‘’rebelle’’Abouba-car Soûmè , semble sonner comme une voix d’évangile chez la majorité des gens-saignants. Le mot d’ordre de crève annoncé pour ce lundi 12 février par les dissidents du Syndicat Libre des Enseignants Chercheurs de Guinée (SLECG) version Bouba  Soûmè, est suivi au collège et au lycée Kipé.

Dans ces deux établissement publics où nous avons foutu pied et tendu les oreilles, le constat sur l’observation du mot d’ordre de crève est sans équivoque. Il est respecté à la lettre par les pros du ‘’Rebelle’’ Abouba-car Soûmè. .

Les salles de classe sont désertes, pas de gens-saignants encore moins d’élèves. Tous, comme l’a instruit le ‘’Rebelle’’, ont boudé les salles de classe. Seule dans une salle où il  y’avait des élèves de 10eme année qui, à l’absence des Pro-fausseurs traitent des exercices pour disent-ils se préparer pour affronter les examens. Sur leurs visages, se lit une inquiétude : comment achever à temps les programmes d’enseignement?

Au lycée, sur 23 professeurs attendus, seul 8 étaient présents. Pour le collège, 10 y étaient sur les 18 gens-saignants programmés. En dépit de cela, il n’y a pas eu cours.

Cette situation de crève qui se répète et qui perturbe déjà les cours, tourmente le principal du collège Kipé « ça nous met très mal à l’aise, par ce que c’est la formation de nos enfants. On ne doit pas les abandonner maintenant, nous devons tout faire pour que ces professeurs reviennent à l’école »  déclare Abouba-car Combassa au visage décontenancé.

Sur place, par coup de téléphone, le DCE de râteau-mat  à instruit le principal d’intimer à tout le personnel d’encadrement de venir mardi 13 février et de donner les cours à la place des gens-saignants habituels.

Pour une deuxième fois de l’année académique, le système éducatif va être à nouveau tourbillonné par une  crève. Encore s’annonce un bras de faire entre la bande d’Abouba-car Soûmè  et le gou-bernement Kondébilika. Le ring est prêt , alors que commence la bataille!

Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE