Servez-vous messieurs! La polygamie est désormais légale à Condébilidougou

0
Des députés en session à l'assemblée nationale

La polygamie n’est désormais plus un crime à Condéblidougou. Elle ne l’a jamais été d’ailleurs. Parce que malgré son interdiction, les hommes se servent à volonté. Mais cette loi les galvanise dans leur posture. Le nouveau code si-vil dans lequel la polygamie est légalisée a été voté ce samedi par mes dépités Condébilikas.

Le code si-vile révisé a été soumis à l’adoption des dépités ce samedi 29 décembre 2018. Ils l’ont adopté pian. 58 parle-menteurs sur les 113 étaient présents à cette play-niais extraordinaire qui a abouti à l’adoption du nouveau code si-vile révisé. Il n’avait pas été révisé depuis 35 ans et passe de 1400 à 1600 articles. Plusieurs aspects de la société Condébilika ont été révisés et modernisés. Entre autres, l’article sur l’acquisition de la nationalité, celui sur la succession, la loi sur l’héritage, le changement de nom et de prénoms, le livret de famille, mais l’article qui a retenu le plus l’attention, c’est celui sur la polygamie. Il a fait l’objet d’ébats houleux entre les représentants du populo.

La polygamie est désormais auto-risée dans le bled. Chacun est libre de se servir à volonté dans le harem. Mais attention c’est jusqu’à quatre. Finalement on se demande si on n’est pas dans une roue-publique islamiste euhh pardon islamique. L’homme devra choisir avant le mariage s’il compte oui ou non prendre une deuxième, une troisième et même une quatrième épouse. Il devra le dire officiellement devant tout le monde lors de la célébration du mariage si-vile.

Et comme on pouvait s’y attendre, cet article a été rejeté comme un déchet par le forum des nounous parle-menteuses. Elles souhaitent qu’on maintienne la monogamie. Chacun prône ce qui l’arrange. De tous les hommes présents à cette play-niais soloment trois hommes les ont soutenues ;  Görkö Louukaye, Faux-dé Bocal Marécage de l’UF-Dê-Gué et Bas-Caries Keïta du RPG arc en fiel. Sans surprise le président de l’assemblée nationale Cauris Condi-agneau qui est un polygame connu de tous a voté pour.

Sur les 58 dépités présents, 32 ont voté pour contre 26 qui se sont abstenus. Parmi lesquels naturellement les nounous parle-menteurs. Le code est passé, puisqu’il ne demande pas les 2/3 mais la majorité simple et il l’a obtenu.

LAISSER UN COMMENTAIRE