Toujours NAILA malgré de gros calibres de fort-menteurs

0
474

Toujours NAILA malgré de gros calibres de fort-menteurs

L’exécution du projet NAILA (nouveaux acteurs de l’information en lligne africaine) continue son marathon. Ce lundi 22 janvier, a été ouverte la deuxième session du projet à N’Dakarou. Pour cette nouvelle session, les journaleux participants en carence de certaines notions journalistiques, vont suivre les cours du fort-menteur Eric Le Braz. Il va papoter autour du thème ‘’renforcement écriture web et investigation ».

La porte de la formation de cette première journée a été ouverte par une restitution de la deuxième session suivie sur la stratégie éditoriale en décembre dernier. Les 11 médias participants venus de neuf pays d’Afrique francophones ont fait à tour de rôle un briefing sur l’apport de la session à leurs différents organes.

Sous l’œil clignotant du fort-menteur Eric Le Braz, chaque média a décliné ce qu’il a fait ainsi que des différents changement qu’il y’aura au fil des sessions. Ce qui laisse apparaitre une lueur d’espoir sur le visage du fort-menteur.

Durant toute la session qui se fera en deux tranches (deuxième session Abidjan ndlr), l’objectif sera entre autre de : ‘’ perfectionner et renforcer des compétences en lien avec les spécificités de l’écriture web ; renforcer des compétences professionnelles liées à la production d’enquêtes et de reportages pour le web ; adopter les bonnes pratiques de traitement de l’information en direct sur le web…

Pour cette session qui se tient dans la capitale Sounougalaise, les journaleux vont rester cloîtrés durant six jours dans un hôtel de la place pour bénéficier de toute l’expertise d’Eric Le Braz.

Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE