Trois mois de crève et quatre jours d’attente pour la signature d’un hardcore

0

C’est finalement ce jeudi, quatrième jour de regroupement des gens-saignants, que le protocole a été signé entre le gout-bernement et le SLECG. Le sécréteur gênant du SLECG a aussitôt annoncé la suce-pension de la crève. Là aussi c’est suce-pension, pas levée du mot de désordre mes chers.

La bonne nouvelle est tombée dans la soirée de ce jeudi au palais du populo. Le prototo-col hardcore a été signé entre les syndicaleux et les représentants du gout-bernement. Le document comporte douze poings parmi lesquels ; le dégel du sal’air des gens-saignants grévistes des trois mois (octobre, novembre, décembre). Le prototo-col prévoit aussi la création d’une commission mixte (gouvernement/ SLECG/USTG) afin de procéder à l’assainissement du fais-chier des gens-saignants. Les économies qui seront faites à partir de cet assainissement seront affectées sur le salaire de base des gens-saignants. De ce fait pas d’augmentation de la masse salariale. Tout le monde est content. Pas de huit millions, même s’ils (enseignants) n’avaient cessé de les réclamer, mais le compromis semble satisfaire toutes les parties.

Nous sommes ainsi à la fin de la crève déclenchée depuis le 03 octobre 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE