A partir du 14 octobre prochain, c’est ‘’fire’’dans la cité

0
Des leaders du FNDC au sortir d'une réunion, annoncent des manifestations à partir du 14 octobre 2019

Fini le temps des bruits et interminables déclarations chez le front national pour la défense de la constitution. Ce lundi à l’issue d’une plénière des gros morceaux du front, une décision de taille est sortie.

Ils projettent sur toute l’étendue du trottoir national et international des manifestions de rue. La sortie de Körö-condébili à New York affichant sa volonté d’organiser un referendum en vue de modifier la constitution du bled, a grignoté la colère du FN-Décès apparemment loin de l’ange de la mort. Pour le front, cette décision de Körö « de faire un Coup d’Etat constitutionnel » a des conséquences néfastes pour le bled et la sous-région.

Ainsi il (FNDC ndlr) demande aux Condébilikas de chausser les bottes pour mettre de côté les discours en fanfare et passer à l’action. « Le FNDC lance un appel à la mobilisation de tous les Guinéens pour faire barrage à ce macabre projet des ennemis de notre Pays… le FNDC appelle les Guinéens à des manifestations à partir du lundi 14 Octobre 2019, tant sur le territoire national qu’à l’étranger » lance le cordonnier du front Doura Sanoh.

Par ailleurs, le FNDC par peur qu’il y’ait affrontement et des dommages collatéraux lors des manifestations suite aux menaces des autorités de botter les fesses des manifestants conseille entre autres, « aux opérateurs économiques ainsi qu’aux sociétés établies sur le territoire guinéen, de s’abstenir de toute activité à partir du 14 Octobre 2019 ; invite tous les citoyens détenteurs d’engins roulants privés ou publics à une extrême prudence en les immobilisant ; Demande particulièrement aux compagnies minières, aux banques, usines, stations de vente de carburant et aux autres entreprises publiques et privées de suspendre toute activité durant les manifestations, en vue d’éviter tout incident dommageable; appelle les ouvriers et tous les corps de métiers à observer cet appel patriotique pour éviter tout risque regrettable » prévient-il.

Avant le 14 octobre prochain, jour fatidique des manifestations de rues, le front national pour la défense de la constitution a invité toutes les couches sociales du bled à commencer la mobilisation pour dit-il « le succès des manifestations contre le 3ème Mandat ».

LAISSER UN COMMENTAIRE