Affaire déguerpissement Ratoma: la première audience à la cour de la CEDEAO se tiendra le 24 mars 2020

0

Les déguerpis sont pressés han, mais ils vont devoir attendre. Même si quand on a faim on ne connait pas c’est quoi attendre, la justice elle, n’est pas pressée. La cour de justice de la CEDEAO a reporté au 24 mars 2020, la première audience de l’affaire kaporo-rails contre l’État délinquant Condébilika. Annonce a été faite aux familles des victimes dans une lettre du  »mango » greffier en chef de la cour. Elle date du 6 décembre dernier.

L’audience des témoins qui était prévue ce mardi 10 décembre même, a été reportée au 24 mars prochain. Ce report fait suite à une demande de l’avocat des déguerpis. Kötö Samba Talla Sot le porte-voix des déguerpis apporte des précisions  » l’argument placé par l’avocat c’est le fait que la cour n’a pas encore effectué le déplacement judiciaire sur le site de kaporo. Le deuxième aspect; c’est le fait qu’elle n’a pas encore donné suite à la demande de l’avocat relative à l’audition de deux témoins. Il s’agit de monsieur Alpha Condé, président de la République de Guinée et Elhadj Mohamed Mansour Kaba; ancien ministre de l’urbanisme ». Ladjilah, les gens là sont forts dee. Ils voient Körö se présenter à la cour. Prévenez quand il y sera. On viendra voir ça.

Il rassure cependant que ce report ne les fragilise nullement. Il permettra plutôt d’éclairer des zones d’ombre avec des lampes à pétroles. Pas EDG en tout cas, parce que ça là, ç’a foutu le camp d’abord. Il espère que l’audience du 24 mars pourra se tenir  » c’est la première fois qu’un avocat demande à la cour de justice de al CEDEAO d’entendre un président en exercice dans cet espace de la CEDEAO. Pour nous, le simple fait de citer Alpha Condé comme citoyen, comme témoin à comparaitre, c’est un grand pas. Nous espérons que la cour va l’entendre ». Il faut rêver grand. Vous avez tous nos encouragements mesdames et messieurs.

En tout cas le collectif des déguerpis ne veut pas lâcher l’affaire. Ils vont aller jusqu’au bout. Pour eux, cette affaire devient un point d’honneur.

LAISSER UN COMMENTAIRE