Assassinat de Mamoudou Barry : Marche à Conakry

0
Marche d'indignation à Conakry après le meurtre de Mahmoudou Barry à Rouen en France

Pour marquer leur indignation après l’assassinat de Dr Mamoudou (Bolaro) Barry, enseignant chercheur, la société civile Condébilika, a marché du Port autonome de Conakry à l’Ambassade de Faranci à Condébilidougou vendredi. Les slogans  »A bas le racisme, non à la violence, justice pour Mamoudou Barry ». Mobilisation totale des amis, parents et autres sympathisants du grand  intellectuel, dont les Condébilikas étaient fiers.

Gabriel Haba, membre du collectif de soutien à Mamoudou Barry, a rappelé qu’en marge du phénomène des migrants vers l’occident, les crimes raciaux continuent d’éclabousser les noirs. « Froidement tué par un franco-turc pour des raisons racistes, Bolaro est parti à la fleur de l’âge. C’est avec un sentiment de tristesse, de choc et de colère que nous avons appris l’assassinat de notre compatriote. Nous condamnons avec fermeté cette barbarie qui en plus de son caractère extrêmement ignoble, viole les textes internationaux en matière de droit de l’Homme ». Le collectif demande juge-triche pour Mamoudou Barry.

Mohamed Kouyaté a indiqué que « Nous  marchons pour interpeller l’opinion nationale et internationale pour lutter contre le racisme. Parce que Mamoudou a été victime d’un crime raciste ». Kouyaté se pose des questions : Comment se fait-il que cette personne qui était considérée comme étant un sujet à des excès de violence puisse se retrouver dans la rue sans qu’il ne soit suivi ? Mieux, comment se fait-il qu’il se soit acharné sur notre compatriote jusqu’à ce que mort s’en suive et qu’il n’y ait pas un seul doigt levé pour intervenir ?

Diallo Koelnkè 

LAISSER UN COMMENTAIRE