Big-down close deux unités industrielles à N’zérékoré

0

Big-down close deux unités industrielles à N’zérékoré

En tour né à l’inférieur du pays, Bouba Big-down, minus-tre  de l’industrie fantôme et des PME inexistantes, a attristé des alcolos ce mardi dans la préfecture de N’zérékoré. Il a enfoncé les serrures aux portes de deux unités industrielles de gnôle. Bouba Big down  a déploré le manque de laboratoire, d’hygiène et de certification des produits de ces usines.

L’usine de fabrique d’eau et d’alcool  dans le quartier Boma a été la première étape de la randonnée du minus-tre ; donc la première à faire les frais du minus-tre fâché. Bouba Big-down aurait  constaté sur place trop de saleté. Paraît que même le personnel n’est pas équipé pour le taf. Ah Kondébilidougou ! La salle de stockage et les appareils de fabrique d’eau  ne répondraient   pas aux normes exigées  par l’Institut guinée-haine de normalisation et de métrologie.  Sur le site de fabrique de la gnole, Bouba Big-down a soulevé  le manque de laboratoire pour l’analyse des éléments  qui entrent dans la fabrication de l’alcool. La bière serait mal filtrée  et stockée dans des emballages plastiques. Elle est vendue  à  2500 FG l’unité.

Mêmes  reproches  dans une autre unité de fabrique d’alcool située dans un  quartier du sud de N’zérékoré.

Big-down ayant fait le constat, les conséquences suivront forcément.  Le minus-tre de körö-Kondébilii a instruit le pré-fer de N’zérékoré de mettre cadenas aux portes des usines (la mode actuelle quoi !), jusqu’à nouveau commandement. Pour préserver la santé des leveurs de coude, menacée par l’effet de ces deux bières. Ainsi dit, ainsi fait. Le gêné-râle Ibrahi-mal barde, du  oh commande-ment de la gend-armurerie nationale a donné ordre à ses godillots de faire respecter les instructions du minus-tre de l’industrie fantôme et des PME inexistantes. Des gen-d’armes ont été postés à la l’entrée de chacune de ces unités industrielles. Vous n’avez pas intérêt à passer par là.

Une réunion de crise regroupant le préfet, les cadres du ministère, les pro-monteurs industriels et les agents de la gend-armurerie s’est tenue dans l’après-midi à la préfecture de N’zérékoré, pour élaborer  un document à l’intention du gou-bernement, pour la gestion des unités industrielles dans la zone. Tout ceci fera bien le bonheur de nos mollahs aux barbes fournies et pantalons raccourcis, à l’approche du mois saint de ramadam.

Djamithianguel

LAISSER UN COMMENTAIRE