Cour d’Appel de Conakry : Diallo Souleymane et Abou Bakr, libres

0

Diallo Souleymane et Abou Bakr du groupe Lynx sont libres de toutes poursuites judiciaires. En français facile, ils ne sont plus poursuivis par la justice. C’est l’arrêt de la Cour d’Appel de Conakry ce vendredi 20 septembre.

La Cour d’Appel a rendu un arrêt de principe selon l’avocat Maitre Thierno Souleymane Barry. « La Cour d’Appel a confirmé le fait qu’une loi qui n’est pas portée à l’attention du public, notamment la loi L037 ne peut pas être applicable ni opposable à un citoyen. Donc elle a été purement et simplement écartée. Deuxièmement, la chambre de contrôle de l’instruction a infirmé en toutes ses dispositions, les deux ordonnances qui placent Diallo Souleymane et Abou Bakr sous contrôle judiciaire. Elle est allée plus loin pour dire qu’il n’y a pas lieu de poursuivre Diallo Souleymane et Abou Bakr pour des infractions qui n’existent pas . C’est le principe de la légalité pas de délit, pas de peine sans la loi ». a indiqué Me Thierno Souleymane tout joyeux.

Il a indiqué que la Cour d’Appel a fait l’application de l’article 318 du code de procédure pénal pour dire que Abou Bakr et Diallo Souleymane ne font l’objet d’aucune poursuite judiciaire. Ils peuvent rentrer tranquillement, continuer leur travail. Abou Bakr peut reprendre à animer l’émission œil de lynx. Me Thierno Souleymane estime que c’est la justice qui a triomphé. « Ayons foi en la justice de notre pays »

Diallo Souleymane, sourires aux lèvres a rendu hommage à la presse et à la justice guinéenne « c’est un grand jour pour nous. Nous presse, nous public, nous justice, un très grand jour pour nous. Une très grande victoire que nous avons remportée sur les velléités de ceux qui ne veulent pas que le pays avance. Je remercie la presse, la justice dans son ensemble et les nombreuses personnes qui nous ont soutenus parce que nous étions du bon coté».

Diallo Kolenkè

LAISSER UN COMMENTAIRE