Dâ-men-tant prend officiellement les reines du harem de l'(in) sécurité

0
Albert Damantang Camara ministre de la sécurité et de la protection civile

Le nouveau sinistre de l’insécurité a officiellement pris fonction ce vendredi.La passation s’est déroulée au minus-terre de tutelle avec fanfare et trompettes.  Comme tous les nouveaux entrants, le kakilambé s’engage à remplir sa mission dans le respect de la loi. Sauf qu’on le sait, c’est une mission compliquée. Mais on va voir ce qu’il vaut ici.

Dâ-ment-tant a ouvert son discours par une minute de silence à la mémoire du jeune Souleymane Diallo tué hier par balle.Tout ce qu’on vous demande, c’est trouver l’assassin. Laissez les prières à la famille et aux proches de la victime. Après tous les atalakous à Körö-Condébilii et à son prédécesseur, le nouvel homme fort de la sécurité (in) sécurisée nous a livré ça « Je mesure toute l’ampleur de la charge qui pèse sur les forces de l’ordre. J’ai côtoyé des policiers et des gendarmes engagés et soucieux du maintien de l’ordre public. Je suis convaincu que nous allons remplir cette mission régalienne en faisant que chaque citoyen en se couchant puisse se sentir en sécurité et protégé. Le chemin est déjà tracé, il faut que chaque guinéen apprenne à respecter la loi ».

Son prédécesseur lui, a été sans modestie dans son discours. Le gars s’est vanté du fait que selon lui, l’ordre est revenu. On se demande bien de quel ordre il parle. Des dizaines de morts ! Bravo à vous monsieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE