Dâ-ment-tant sur le bilan de la mi-journée de manif du FNDC

0

Comme annoncé, le FNDC a repris ses manifs ce mercredi 12 février après une trêve à la demande des religieux. Le gout-vainement évoque des troubles dans certaines zones de con-à-cris et parle d’incidents dans une seule ville du bled.

« Ce Mercredi 12 Février 2O20, l’appel du FNDC a provoqué quelques troubles à l’ordre public dans certains endroits de Conakry et n’est quasiment pas suivi à l’intérieur du pays, hormis Coyah où il y a eu barricades et déversement d’huile de vidange sur la chaussée par des loubards à Sambaya, Carrefour-pantalon, et à hauteur de l’hôpital préfectoral ».

Des  actes de vandalisme sont signalés dans des zones de la capitale « A Conakry, des actes de vandalisme se sont caractérisés par l’érection de barricades et déversement d’huile de vidange par des loubards sur la voie publique notamment à : Koloma carrefour-cirage, Lansanaya-barrage, Dabompa et Tombolia-manguébounyi, mettant ainsi en danger la vie des usagers ».

Jusqu’au moment où nous mettions en ligne (13 heures 50), aucun blessé n’était signalé ni du côté du gout-vainement, ni du côté des organisateurs. Espérons que la journée se termine ainsi, sans mort ni blessé.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE