Des millions de dollars d’investissements selon le sinistre Gabriel Curtis

0
Gabriel Curtis, ministre des investissements publics privés

Le ministre des investissements publics privés Gabriel Curtis, Curtis a animé une conférence de presse ce lundi 3 juin 2019 pour parler du bilan de Koro Kondébili en matière d’investissement dans le bled depuis son accession au pouvoir en 2010. Selon le ministre tout est rose, le pays a accueilli plus de 1 milliard 600 millions de dollars d’investissements directs étrangers en 2016.
Son département  étant promoteur des investissements publics privés et les partenariats publics privés. Il estime que le climat des affaires a été amélioré et le contenu local en faveur des entreprises guinéennes est au beau fixe.  Également veille à l’amélioration de la compétitivité pays pour accroitre l’attractivité. Mais tout ça, Ebola a mis dans l’eau. Eh Ebola, maudit soit Ebola, toi qui a mis notre croissance à terre. Sans oublié la corruption, la gabegie et ses corollaires.

Même si Gabriel Curtis crie haut et fort que son gouvernement lutte contre ce phénomène qui gangrène l’économie de notre bled. La poudre du piment dans les yeux de Condébilika. Néant mois voici l’effet d’Ebola en chiffres, entre  2013 et 2014 la période Ebola, il y a eu baisse de 50%  du chiffre d’affaires de plusieurs entreprises, baisse des revenus de plus 80%, réduction importante de la demande de 75%, suspension des projets en cours de 49%.  Avant de décoller en 2016 pour atteindre 1 milliard 600 millions de dollars en 2016.  « Nous avons un climat des affaires beaucoup plus propice, la perception du pays s’est améliorée et on pousse aussi l’investissement local. Le secteur privé prend de plus en plus forme en Guinée ».

Les investissements importants enregistrés dans les secteurs clés de l’économie notamment dans les mines, de 2011 à 2018,10 milliards de dollars ont été investis. Dans les infrastructures touristiques notamment la construction des hôtels représente  1.800 milliards de francs gluants.

Diallo Kolenkè 

LAISSER UN COMMENTAIRE