DONC IL Y A PLUS CON QUE TOTO ?

0
Soulay Thiâ'nguel

En plus de nous faire vivre dans la pauvreté, ils nous prennent pour des cons et des écervelés.

En plus de nous maintenir dans la précarité, ils nous prennent pour des débiles mentaux, des fêlés, des aliénés.

Dès que leur manifestation a été annoncée, toto s’est mis à chialer.

Sans pouvoir s’arrêter, il a chialé et il a chialé à créer un déluge qui ferait pâlir Noé.

Tout le monde a accouru à son chevet.

Tout le monde veut savoir pourquoi toto s’est mis à pleurer.

Pourquoi toto s’est mis à chialer à faire rougir le Dieu de Noé.

Tout le monde demande à toto de s’expliquer.

Tout le monde souhaite que ses larmes soient stoppées et qu’il dise quelle douleur lui a été infligée, au point d’ouvrir des vannes de larmes qui sur tout son corps n’arrêtent pas de dégouliner.

Toto a été supplié.

Toto ne peut pas parler.

Toto a été imploré.

Toto ne peut pas causer.

Parce que toto est complètement dépassé.

Toto n’en croit pas ses oreilles de con invétéré.

Parce que toto se dit que sa place va lui être piquée.

Toto se dit que ces gens qui ont débarqué veulent lui choper sa première place de con fieffé, de dernier de la classe des tarés.

Et lui, toto, il n’entend pas du tout accepter qu’on lui brûle la politesse avec autant d’impolitesse.

Mais, lui toto, il voit bien que la connerie qu’on veut lui opposer, cette connerie dépasse les limites de sa bêtise brevetée.

Et lui, toto, voilà pourquoi il s’est mis à chialer, à se lamenter, à se rouler par terre comme un chien enragé.

Et en même temps lui, toto, il a eu aussi pitié.

Il a pitié parce que toto sait qu’il est tellement bête que personne ne peut être devant lui premier.

Et lui, toto, il voit qu’il y a donc plus con que lui dans l’humanité.

Il s’est donc mis à sangloter.

Il s’est donc dit que s’il y a plus con que lui dans la société, c’est que celui-là est vraiment mal barré, mal fiché.

C’est que ce con-là doit traîner une traînée de connerie qui épatera toute la Guinée.

Imaginez donc que toto en personne trouve que quelqu’un est le summum de la stupidité. Imaginez quelqu’un devant qui toto peut se la péter.

Imaginez quelqu’un qui est tellement débile que toto est pris pour lui de pitié : Ce supérieur en connerie de toto c’est le RPG arc-en-fiel dans toute la nudité de sa débilité.

Déglingué du cerveau à souhait. Déphasé comme le courant de Guinée.

Prêt à sauter, à claquer d’un court-cuit au premier disjoncteur enrhumé.

Même quand c’est la lumière d’une luciole qui prend un petit retard pour clignoter.

C’est cela qui a mis toto dans tous ses états de benêt parasité. Le RPG veut nous faire gober qu’une de ses manifestations a été projetée.

Que lui aussi il a voulu battre le pavé.

Il a souhaité hurler que körö est tellement mignon qu’il n’est plus handicapé.

Pour sa manif avortée, il a lancé un semblant de communiqué connement inspiré.

Ensuite, il s’est mis à menacer. Il a dit que les autorités ont intérêt à les autoriser à marcher.

Si l’autorisation leur est refusée, les autorités ont intérêt à raconter des excuses proprement validées.

Sinon, a fakoudou le goudron va voir ce qu’il va voir ce mercredi de tous les dangers. Démonstration de force assurée.

On va montrer qui a mis l’eau dans coco. Sauf qu’on sait bien que le gomina de Gnakry-saleté dira niet sans sourciller. Sauf qu’on sait que le RPG a renoncé.

C’est tellement facile de réussir à obtenir de pardon de celui qui feint d’être fâché !

Ils ont argué que la loi est respectée de leur côté. En bavant que chez les autres la loi est tout le temps outragée.

Toto himself s’est mis à ricaner.

Il se met à se fendre la poire comme une grand-mère qui vient de ramasser un sexe bien rôdé, comme un mec qui vient de choper un cul qui n’a jamais pété, à plus forte raison chié.

Les suceurs de chaussettes de körö ont sué, se sont agités, se sont égosillés, ont griffonné un papelard froissé, pour que personne ne soit surpris à l’arrivée.

Et tout d’un coup le visage de toto s’est illuminé.

Toto vient de piger.

Toto vient de comprendre une équation qu’il ne pensait jamais élucider.

Voilà que toto arrive à une conclusion pour la première fois censée : puisque ce sont les mêmes dézingués qui nous gouvernent depuis ces huit dernières années, c’est normal que ce soit les mêmes cons qui concoctent ce type de stratégies.

C’est parce que justement ils sont incapables de jugeote que le bled s’est rétamé. On est comme on naît.

On ne se refait pas avec autant de facilité, si Dieu a extrait votre âme de la connerie qu’il venait connement de créer. Quand on est con, on est con.

Et il faut être con au-delà du con de toto qui s’est à mis à chialer, pour croire que les Guinéens sont assez cons pour tout gober.

Mais la niaiserie est poussée au point que les mecs promettent que si l’opposition manifeste aujourd’hui, demain ce sera à leur tour de se lancer pour danser.

Comme pour dire que chaque jour à Conakry un groupe va marcher. Mais si chaque jour on cogne du pavé, que le pays ne peut pas être gouverné, qui est pénalisé, qui est emmerdé ?

Celui qui gouverne ou celui qui aspire à gouverner ?

Toto, lui, il y a longtemps que cette équation a été résolue dans sa caboche de raté. Malgré son intelligence à zéro degré. Et voilà pourquoi dès qu’il a entendu cette stratégie connement concoctée qu’il s’est mis à couiner.

Conclusion à garder: le RPG arc-en-fiel voulait faire son tama ce mercredi qui a pointé. Donc, un mari a besoin que sa femme tourne des fesses et danse du sabar dans les rues embouteillées, pour prouver que son homme est une inépuisable machine au lit dans la nuit mal éclairée, sous les draps froissés?

Kabako! On aura tout vu au bled de körö promesse rééchelonnée!!!

Attention,  si vous bougez, vous serez bien vous rossés.

Demandez à Guelloun l’habitué, il vous indiquera comment le lacrymo peut être dribblé.

Alors, bonjour la soumission comme de bien gentils toutous de quartier.

Voilà que la loi n’aura pas été violentée, violée. Porototo!

Faut aller à gauche, yandi, bande d’hypocrites frappés de lâchetés! Y a longtemps qu’on vous a vu arriver avec vos bayas sur vos gbingbins de n’gâ bountou.

Espèce de djandjou du carrefour transit malfamé!

Et attention de réitérer des sottises du genre : « si l’opposition sort lundi, on sort mardi. S’ils sortent vendredi, on sort samedi ».

Donc, tous les jours ce sera MANIE FESSES TENSION corsée ?

Et ce serait vraiment toc-toc de piailler que c’est pour soutenir votre champion mal perché.

Voilà pourquoi je me mets à gueuler: en toute honnêteté, le jour où le Seigneur a partagé l’intelligence dans ses cieux retirés, le mec qui a conseillé cette stratégie devait être dans les chiottes complètement coincé et constipé.

Et à son retour des vécés, Dieu avait fait fini de tout distribuer.

Alors, le Tout-Puissant a mis le propre caca-caillou du mec à la place d’un cerveau dans son crâne ouvert au sabre laser.

Dans ce pays, le temps s’est arrêté.

Pendant que les autres sont entrain d’avancer, nous continuons à nous enfoncer.

Le bon sens a foutu le camp sans rien demander.

Dieu s’est barré de peur d’être embarqué dans les méandres de nos imbécillités.

Satan lui-même a cessé de nous inspirer.

Parce qu’il considère qu’il y a longtemps que ses élèves que nous sommes l’ont dépassé. Désormais, nous sommes mieux outillés à l’enseigner, à lui montrer comment rendre plus conne l’humanité.

C’est chez nous qu’il vient négocier des brevets d’idioties pour les partager.

Il les achète en gros à une population qui a perdu jusqu’à la dernière ficelle de son string de dignité.

Si, comme disait l’autre qui a clamsé, nous avons l’opposition la plus bête de notre Afrique bien aimée, nous avons également le pouvoir le plus stupide que toute société n’ait jamais enfanté.

Et voilà pourquoi toutes ces âneries qui nous pourrissent la vie doivent être dénoncées.

Et voilà sûrement la lâche raison pour laquelle ils ont voulu pour de vrai fermer ma gueule et dégager.

Et voilà que, moi, de là où momentanément mes bagages sont posés, je rouvre ma gueule et j’emmerde !

Soulay Thiâ’nguel

LAISSER UN COMMENTAIRE