En-saignement : fin du F.E.G 2019

0
Le ministre de la justice Cheick Sacko avec des élèves à la clôture du forum de l'étudiant guinéen

Le forum de l’étudiant guinéen a fermé portes et fenêtres ce vendredi 19 avril au palais du populo. Durant trois jours, élèves, étudiants et gens-saignant ont papoté autour des thèmes liés à l’orientation post BAC et aux choix des filières.

Le FEG est une plateforme d’échange entre toute la chaine du système éducatif. Pendant trois jours, le forum a permis aux élèves et étudiants de s’informer sur des nombreuses filières porteuses d’emploi. C’est le cas des formations techniques et professionnelles.

Sachant que notre bled demeure un chantier interminable, Le sinistre Lansana Con-marrant soutient « le développement socioéconomique de la Guinée ne pourrait être une réussite que, si les bacheliers et étudiants accepteraient de s’orienter vers les filières techniques surtout les filles et femmes. Il faut que la jeunesse guinéenne soit bien formée pour répondre aux exigences du marché de l’emploi et contribuer à la mise en œuvre de notre vision pour l’émergence économique et sociale » indique le sinistre de l’enseignement technique et formation professionnel aux élèves et étudiants. Chacun fait atalakou de son domaine ohhh.

Le sinistre de l’ (in)justice Cheik Sac à dos, qui a présidé la clôture de cette troisième édition du F.E.G, a exhorté les sinistres de l’enseignement à pérenniser le forum. « Quand il s’agit d’une habitude de faire de bonnes actions dans ce pays, il faut les faire de façon cyclique. Vous aurez quelques réticences ou quelques adversaires, mais ce qui est important encore une fois, pensez à l’avenir des jeunes qui sont là, puisque ce sont eux, l’avenir de la Guinée». Durant ces trois jours de F.E.G, plusieurs concours ont été organisés entre élèves et étudiants qui ont au finish ont été primés. Que les conclusions de forum soit la boussole des jeunes Condébilikas dans leurs choix des filières et insertions socioprofessionnelle après les études.

Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE