Examen du nouveau code civil reporté: des organisa-chions de la société futile en veulent au pare-ment Kondébilika

0

Examen du nouveau code civil  reporté: des organisa-chions de la société futiles en veulent au pare-ment Kondébilika

Le code civil révisé a été déposé  à l’assemblée Kondébilika en 2016. Mais il n’a pas fait l’objet de débats.  Pour cette session qui est en cours, il ne sera pas non plus adopté.   Le nouveau code civil a  été retiré au profit du code de justice militaire.  Une attitude que les ONG de défense des droits de l’homme dénoncent. Certaines d’entre elles , l’ont fait savoir ce lundi à travers  une manifesta-chions  devant le pare-ment. Selon eux, le président de l’institu-chions leur a garanti une solu-chions. Plusieurs autres articles revalorisant  la famille sont changés dans ce code.Dans l’ancien code par exemple ;  la femme mariée a  obliga-chions d’autorisa-chions de son époux pour le choix de sa profe-chions. Ce qui change dans le nouveau.  Encore dans l’ancien code de 1998, l’homme peut transmettre la nationalité  à son épouse étrangère contrairement à la femme qui ne le peut pas. Ça aussi ça change dans le nouveau. Même se la nationalité Kondébilika n’est pas prisée mais au cas ou quoi. Ibrahi-mal Dialou président d’une ONG de défense des droits humains apprécie  ces changements.  Mais Qu’en est-il de la polygamie ? Un article qui fait couler chanvre et bavures.   Dans l’ancien comme le nouveau, elle reste interdite.  Point banal. Ce membre de la société futile est  plus que d’accord avec l’article 315.  Mais entre nous, on ne s’attendait pas à autre chose. On ne peut pas mordre la main qui nous nourrit. Des organisa-chions financées par l’occident soutiendraient-elles la polygamie  au risque de voir le robinet fermé ?  Une loi violée qui arrange plutôt, que la changer.

Honora-boule Habib Bardé, député de la mouv-dance président-fiel l  explique que le code civil est encore en vigueur alors que le code de justice militaire n’est plus valable vus  les change-ments effectués sur le plan judiciaire.  Ils  n’avaient pas suffisamment de temps pour travailler sur un texte aussi important.  Le travail devait se faire avec un groupe d’ex-pairs , qui n’étaient pas disponibles  ( ça nous étonnerait que vous puissiez le faire tous seuls). Selon ce député de la mouv-dance, il est inadmissible de faire un travail bâclé.  Donc il a été reporté pour  la prochaine session en 2018. Il précise qu’ils n’ont d’ordre à recevoir de personne contrairement à certaines  pancartes des manifestants qui disaient « nous exigeons l’adoption du code civil » .   Selon l’honora-boule «  les Guinéens doivent apprendre la culture du fonctionnement du pare-ment, un député ne reçoit d’ordre d’un tel ou tel sur comment faire son travail ». En ce qui concerne la polygamie, il est caté-gorique «  je suis pour la légalisation de la polygamie et je ferai tout ce que je pourrai pour qu’elle soit légale en vue de donner un statut aux deuxième,  troisième et toutes les épouses. On ne peut avoir des lois qui soient à l’antipode  de nos réalités socio-culturelles ». Honora-boule, priez pour que votre femme ne tombe pas sur cet article.

Selon des langues bien pendues et bavardes, la loi sur la polygamie avait changé dans le nouveau code. Mais elle a été changée au ministère de l’(in) justice. Là-bas  aussi , on craint les répercussions de l’occident. Le copier-coller reste donc en vigueur.

Djamithianguel

LAISSER UN COMMENTAIRE