Faible taux de réussite aux examens/ Ansa Diawara: «Le pourcentage obtenu c’est la valeur intrinsèque des candidats qui a été ressortie»

0
Mohamed Ansa Diawara porte-parole du MENA

Sorti le lundi 22 juillet 2019, le pourcentage des examens nationaux niveau CEP (Certificat d’Étude du Primaire), est de 44,46% dans tout le bled, une catastrophe nationale, même s’il ne faut pas le dire. Si par endroit ce résultat est qualifié de très faible, par contre au niveau du minus-terre de l’éducation nationale, ça chante et ça danse de réjouissance.

A la sortie de chaque résultat d’examen national, le pourcentage obtenu n’échappe pas aux coups de gueules des citoyens. Chacun transforme sa longue bouche en une épée pour frapper le département en charge de l’éducation. 2019 n’a pas dérogé à la règle.  Seulement 44, 46% ont réussi à passer au collège. Au niveau du ministère ‘’ça ma fou’’.

Chaque enfant a récolté ce qu’il a semé. « Le pourcentage obtenu c’est la valeur intrinsèque des candidats qui a été ressortie. Pour nous c’est un bon résultat, par ce que ça permet de tirer des leçons là où le bas a blessé. Mais pour l’instant on peut dire que c’est un bon résultat et cela est dû à tout le sérieux qui a été imprimé à ces différents examens » se réjouit le MENA par la voix de son récipient à parole Ansa Diawara.

Le faible taux d’admission aux dires des observateurs est dû à la complication de certains sujets. Il démontre plus que tout que le système éducatif s’effondre. D’autres vont jusqu’à dire que les sujets ressembleraient à des devinettes. Sachant le niveau souterrain des élèves Condébilikas, beaucoup de sujets ont été inaccessibles aux candidats. « C’est archi faux ! » lâche tout chaud Ansa Diawara.

Il se de-fend et approuve « Les élèves ont témoigné, tous les sujets proposés ont été tirés des programmes qui ont été enseignés. Alors, que personne n’accuse les sujets. Il faut marteler que les enfants n’ont pas appris les leçons. Et quand c’est comme ça il faut que les enfants apprennent les leçons. Il faut aussi apprécier le dispositif qu’on a mis en place. Ne passe que le meilleur donc c’est le dispositif sérieux qui a payé » tranche le porte carotte du minus-terre de l’éducation.

Les résultats des autres examens à savoir le BEPC et le Baccalauréat sont attendus dans les prochains jours. Le MENA s’est donné pour objectif de sortir les résultats deux semaine après la fin des épreuves.

Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE