Faute de moyens, la maison de la presse aménage en banlieue dans un bâtiment en location

0
Inauguration de la maison de la presse

La nouvelle maison de la paresse Condébilika a été inaugurée ce vendredi 3 mai. Elle est située à Kipé Dadya dans la haute Banlieue de Conakry, commune de rateua-mat. Celle-ci aussi est en location.

En déménageant de la maison de Coleyah, beaucoup de journaleux pensaient qu’ils seront dans un bâtiment qui leur appartiendrait définitivement. Hélas ! Cette nouvelle maison de la paresse est aussi un bâtiment loué.

Voici la raison du déménagement « depuis deux ans, l’union européenne a cessé d’apporter son aide annuelle pour son fonctionnement. La maison de presse n’avait d’autre choix que de déménager en haute banlieue pour amoindrir les coûts de location qui crevaient toute ses finances. Mais la solution définitive et pérenne est une maison de la presse construite par le gouvernement guinéen pour la presse comme cela s’est fait au Mali, au Sénégal, en Côte d’ivoire au Benin, au Togo etc. Toute la presse guinéenne compte sur son jeune ministre » a plaidé Amadou Tham Camara président du conseil d’administration de la maison de la presse.

L’inauguration de la maison s’est faite en présence du sinistre de l’intoxication et de la communication. En réponse aux cris de cœur des, Amara somparé rassure. « La réalisation d’un bâtiment proprement parlé, le président en est soucieux… au titre des projets et programmes il existe la réalisation de la maison de la presse pour les journalistes guinéens. Nous avons déjà un schéma de projet architecturale que nous sommes en train d’étoffer et bientôt nous allons nous mettre en quête de financement pour pouvoir réaliser cette maison qui tient tant aux cœurs des journalistes guinéens » lâche le sinistre, apprenti de papa promesses.

Le PNUD a fait don à la nouvelle maison des journaleux, 12 ordinateurs bureautiques, 5 modems wifi pour internet, 4 imprimantes, 3 photocopieurs et 6 onduleurs d’une valeur totale de 195 millions 250.000Fg.

 Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE