Faya Méli mélo sera entendu mardi par un juge d’instruction

0
Me Faya Gabriel Kamano, un des avocats de Faya Milimono

Depuis vendredi passé Faya Mélimélo a été jeté dans le gnouf à l’enclot central de Conakry. Ce lundi, les militants, res-con-sables de son parti et ses avocats se sont déportés a son lieu de détention pour s’enquérir de la situation dans laquelle végète le président du bloc libéral. Son avocat annonce qu’il sera entendu demain mardi.

Arrêté et embastillé pour diffamation à l’encontre du sinistre de l’ (in)justice Mohamed Lamine Fofana, Faya Méli Melo a passé trois jours à l’hôtel 5 étoiles de Coronthie. Contrairement à sa zone de confort bien climatisée, l’homme cohabite actuellement avec les moustiques et punaises comme dans toutes les cellules des détenus.

Les militants du parti BL en guise de solidarité à leur dealer se sont amassés devant l’enclos central. Pas de bruit, ni de manifestation en tant que telle. Ils sont venus pour avoir des nouvelles de Dofôrou Faya. « Nous ne sommes pas venus pour faire du bruit, ni une manifestation quelconque. Nous sommes venus pour s’enquérir de la situation de notre président et profiter de cette occasion pour interpeller l’opinion nationale et internationale pour que la procédure se passe dans les normes » clame Ibrahima Kalil Sylla secrétaire chargé à l’organisation du BL.

A l’image de Faya, les militants, mains au dos, regrettent aussi que le nom du sinistre de l’ (in)justice Mohamed Lamine Fofana soit confondu au nom d’un rebelle. Cependant, ils clament au respect des normes sur la procédure de sa détention. « Qu’il (le sinistre de la justice NDLR) porte plainte devant les juridictions, nous trouvons cela normal par ce nous sommes un parti qui tient à la justice. Mais dans la procédure il faut que les normes soient respectées. C’est par voie de presse que le président a fait son discours et il y’a la loi L002 concernant la liberté de la presse. Selon nos avocats cette loi ne permet en aucun cas, que la liberté d’un individu soit retirée par ce qu’il a commis une faute par voie de presse. C’est ce que nous dénonçons » lâche Ibrahima Kalil Sylla.

Les avocats qui ont eu accès pour savoir la situation de Faya Méli Melo se sont montrés rassurants quant à sa détention et de son état. « Le plus important est qu’il a le moral au beau fixe, il est combatif et nous espérons que dans les heures à venir le juge d’instruction va l’entendre dans le fond donc il se porte très bien » soutient tout court Me Faya Gabriel Kamano un de ses avocats.

Pour l’heure, Doftorou Faya Mélimélo va continuer à séjourner dans l’enclot central de Conakry en attendant l’ouverture de son procès ce, en dépit des soutiens gorges qu’il reçoit partout. Aux dernières nouvelles, nous apprenons que le président du BL, sera entendu demain mardi par le juge d’instruction.

Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE