Fêtes des femmes : pro et anti troisième mandat sur le ring au palais

0

Les rumeurs sur un appel de femmes pour un troisième mandat courent depuis des jours. Comme les rumeurs deviennent toujours réalité à Condébilidougou, c’est bien ce qui s’est passé. Des femmes pancartes en mains, ont réclamé une révision de la constitution. Mais la mamaya en solo de ces militantes n’a pas duré longtemps.

D’autres sont tout de suite venues casser le mouvement, en sortant des pancartes qui rejettent toute idée de troisième mandat ou de révision de la constitution. Guerre de nounous pour un troisième nambara. Chacun sort sa pancarte pour défier l’autre, pendant que Körö, le principal concerné est assis tout tranquille dans son coin et ne dit mot. Faudrait proposer de couper la langue à tout promoteur d’un troisième nambara. Chaque année, c’est la même chose. La fête est célébrée sur fond de mamaya, danses et chants sont les invités spéciaux. Les nounous ne profitent pas de cette journée pour faire des plaidoyers en leur faveur. Surtout sachant qu’elles n’ont l’occasion de voir le fama de façon si proche que ce 8 mars. Et avec ça, elles réclament égalité, pendant qu’elles sont facilement manipulables.

LAISSER UN COMMENTAIRE