Grande nuit du conte à Con-à-cris : Petit Ponton dévoile les lourdeurs

0

Le Petit Ponton comédien conteur et metteur en scène médaillé des jeux de la franco-folie. Il prévoit organiser la grande nuit du conte à Con-à-cris le 20 décembre prochain à Con-à-cris.  Cette soirée se veut être une première veillée authentique qui essaie de recréer le décor et l’ambiance des contes au village, mais dans un environnement différent du village.

« C’est une nuit qui va rassembler beaucoup de conteurs guinéens et africains mais aussi d’autres paroliers donc des cantatrices, des griots africains », commence petit ponton. Il ne faut pas se leurrer, ce n’est pas parce que c’est une nuit du conte qu’on ne parlera que d’histoires, non. « Cette nuit sera une nuit vraiment traditionnelle. Même si moi je fais aujourd’hui un conte qui est un peu moderne mais cette grande nuit du conte qui se fera le 20 décembre 2019 sera vraiment traditionnelle. On va parler de notre histoire, on va parler de notre culture », éclaire le jeune comédien.

« «Depuis 2017, je suis souvent invité dans des évènements, des grandes nuits du conte. Au mois de juillet j’étais à Dakar à la grande parole invite ,donc il y avait une grande nuit du conte organisé par Massamba Gueye ; ensuite au mois d’août 2019 toujours, j’ai été invité à Ouagadougou au Burkina Faso par KPG conteur qui a organisé la grande nuit du conte et à partir de là, on s’est dit qu’il faut qu’on mette en place une sorte de caravane du conte, donc qu’on essaie d’organiser les nuits du conte dans chacun de ces pays donc la prochaine étape c’est ici à Conakry en décembre » fait savoir le conteur pour expliquer d’où lui est venue cette initiative.

Du 6 au 9 novembre dernier, il était aussi présent à Abidjan sur invitation de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) pour participer au lancement d’un projet appelé les contes d’un soir qui est une sorte de fête du conte qu’il compte organiser chaque année dans différents pays francophones.

Quelles sont les particularités de cette nuit du conte

Cette nuit se passera dans un décor très particulier et très traditionnel. Dr Massamba Gueye, grand conteur sénégalais, fondateur de la maison de l’oralité à Dakar et conseiller culturel du président Marquis Salle ainsi que KPG conteur, médaillé aux jeux de la francophonie et grand conteur au Burkina Faso seront de la partie. Petit ponton lui-même présentera un spectacle. « Il y’a Soul Bang’s qui va venir mais pas en tant que RNB Boss mais parolier et Manamba  Kanté parce que vous savez, les Kanté sont les détenteurs des secrets au Manding, les détenteurs de la parole et aussi N’Sira Condé qui est une grande chanteuse cantatrice » ajoute Moussa Doumbouya.

La musique de cette soirée sera seulement traditionnelle ; elle sera jouée par Fatoumata Kouyaté communément appelé Yéli Guinè et son groupe qui utilisera des balafons, du djembé, du bolon, de la kora. Pour cette soirée un peu classe comparativement au café des conteurs, les tickets seront en vente puisque c’est une sorte de clôture du café des conteurs. « Les tickets seront bientôt en vente. Il coutera minimum 200.000 gnf puisque pendant la soirée en plus du spectacle on va offrir un diner. Et le diner aussi sera un plat traditionnel, une boisson traditionnelle. Donc pour mettre l’eau à la bouche, il y aura du lafidi riz et fonio et aussi autre chose qui sera proposé par un professionnel en la matière. Donc que les gens soient rassurés qu’il y aura de la bonne nourriture ».

En rires, petit ponton affirme qu’il y a toujours des difficultés mais qu’ils essaient de les surmonter. « La première difficulté c’était le lieu, on voulait le faire dans un lieu un peu classe où de grandes personnalités peuvent venir. Le problème de lieu s’est posé pendant près de trois semaines, on cherchait un lieu qui acceptait aussi le concept traditionnel mais aussi apporter la nourriture… Il y’a aussi le problème pour la communication, le billet d’avion mais on cherche toujours la solution » précise  le jeunot metteur en scène.

Des courriers ont été déposés un peu partout notamment au minus’terre des scores, de la culture et du patrimoine histo-rixe pour un accompagnement institutionnel et financier puisque c’est le minus-terre de tutelle. « On m’a rassuré que le ministère va accompagner institutionnellement et mettre les cadres à notre disposition même pour l’organisation… ça c’est déjà beaucoup pour nous » déclare Petit tonton.

Pour l’instant, près de 70 millions de francs gluants ont été utilisés. Entre 300 et 500 personnes sont attendus ce jour. « De la visibilité, de la communication et si des chefs d’entreprises, des décideurs viennent, qu’ils puissent nous soutenir dans nos prochaines actions, nous accompagner dans nos projets puisque valoriser le conte c’est faire revenir une de nos valeurs sûres » conclut le petit Ponton très enthousiaste.

Couine Elisa-bête

LAISSER UN COMMENTAIRE