Ibrahima Diallo « On m’a torturé et retiré ma bague d’alliance … Je suis tombé malade… »

0
42

Le procès des res-con-sables du FN-Décès se poursuit au TPI de Digsein sous une haute sécurité. Tous les accès sont noirs d’agents de sécu-raté. Les gens qui sont jugés ne sont pas n’importe qui. A leur passage à la barre, chacun des gars a dénoncé des actes de torture qu’ils ont subis à la suite de leur arrestation et même pendant leur arrestation qu’ils qualifient de kidnapping.

Baïlo Destin en main  plus que jamais déterminé pour ce combat, a raconté le calvaire qu’il a vécu. Il déclare avoir été torturé  toute la nuit de la journée pendant laquelle ils ont été kidnappés comme ils le disent « Nous n’avons pas été arrêtés ; mais, kidnappés par des hommes cagoulés, ayant des armes de guerre et des pistolets. Ils nous ont menottés dans la violence et ils  avaient des fusils d’assaut. Ils nous ont pris et conduits à la CMIS de Camayenne. Ils nous ont mis contre le mur, on s’attendait à une fusillade. C’est après qu’ils nous ont conduits à la villa 26. Lorsqu’on nous a divisés dans les CMIS, la cellule où on m’a mis était tellement restreinte que je ne pouvais pas tendre mes pieds. C’est comme ça qu’on m’a torturé à Dixinn jusqu’au matin ».

Ibrahima Diallo aussi a des choses à dire. Marié il y a quelques mois, le gars chérit l’alliance que sa chérie lui a mise au doigt. Il ne digère pas fait qu’on la lui ait retirée « Monsieur le président, des hommes cagoulés, ayant des armes de guerre, nous ont kidnappés et envoyés à la fameuse villa 26. On m’a torturé et retiré ma bague d’alliance que ma femme m’a mise au doigt lors de mon mariage. Je suis tombé malade… »

Après les explications, il a tenu à rappeler lui aussi qu’il ne s’arrêterait pas de se battre pour empêcher une révision constitutionnelle de notre Körö « Monsieur, le président, sachez que je me battrai malgré tout pour empêcher monsieur Alpha Condé de briguer un 3ème mandat ».

L’audience suit son cours et les avocats dénonce ‘’un procès injuste, un fourre-tout’’

LEAVE A REPLY