Körö désavoue la justice guinéenne

0
Archives:Alpha Condé entrant au stade du 28 septembre lors de la fête du 02 octobre

Körö s’est exprimé ce jeudi en conseil des sinistres sur la détention dont a fait l’objet le journaleux Lansana Camara du site guineelive.com. Il a tenu à rappeler qu’il est Important de respecter la loi.

Maintenant que le journaleux est libre, notre Körö veut nous faire les yeux doux. Ça ne marche pas. Affaire tan moulanfé. En conseil des ministres ce jeudi, il aurait réitéré (parce qu’on ne sait pas si c’est vrai ou faux) son engagement à respecter la loi sur la liberté de la paresse. « Le Chef de l’État a réitéré la volonté du Gouvernement à faire appliquer les dispositions légales en vigueur dans le strict respect des droits et des libertés consacrés par la Constitution. Il a tenu à rappeler que la Loi sur la Presse ne prévoit pas, pour la répression des délits de diffamation, de peines privatives de liberté en dehors des délais éventuels de garde à vue par ailleurs strictement limités par la Loi », a dit le porte-carotte du gout-vainement pendant le compte-rendu de la session.

Il était où quand le journaliste a passé une semaine à la maison centrale ? Hors de la planète terre peut-être. C’est bien de condamner et de rassurer mais comme on le dit prévenir vaut mieux que guérir. Ça veut dire que les citoyens et surtout les journaleux ont eu raison de manifester. Puisque cette justice est apte à tout, sauf au respect des textes de lois. En quelque sorte, il désavoue son sinistre des affres étrangères. Mais nous on veut qu’il passe une semaine à la maison centrale et là il verra si prison magnin. Morrr !

LAISSER UN COMMENTAIRE