Le FNDC pond une déclaration après l’audition de ses caporaux à la DPJ

0
Des membres du FNDC réunis pour une déclaration

Suite à l’interpellation manu militari et à l’audition de Foniké Mengué et Séekou Koundouno à la DPJ, le FNDC s’est fendue d’une déclaration ce jeudi. Il condamne l’acte et interpelle l’ensemble de ses caporaux à être prêts pour répondre aux intimidations des autorités Condébilikas.

Quand il s’agit de sortir des déclarations, le Front national pour la défense de la constitution ne se fatigue jamais. Suite à chaque évènement, il en fait sortir tels des pets. Cette fois encore, il en a accouché une autre relative à l’interpellation de ses deux caporaux. Oumar Sylla alias Foniké Mengué et Sékou Koundouno.

Pour le FNDC, ceci est une provocation qui risque d’être celle de trop. C’est pour quoi d’un ton roque « le FNDC invite toutes ses antennes des communes, préfectures et quartiers de Guinée, ainsi que toutes ses représentations dans les pays étrangers, à rester vigilantes et à se tenir prêtes pour répondre, avec la plus grande vigueur aux intimidations et harcèlements des imposteurs et traitres qui veulent détruire notre pays dans le seul but de défendre leurs intérêts égoïstes » flingue le cordonnier du FNDC Doura Sanoh.

Aux yeux du FNDC et de plusieurs observateurs, ces arrestations sont une violation des droits et libertés de ses soldats. Il se bombe le torse et met en garde le régime de Körö-Condébili « contre les multiples atteintes et libertés de ses membres et sympathisants ainsi que les excès du pouvoir de toutes sortes qu’il ne cesse d’exercer à l’encontre des paisibles citoyens de Guinée ».

Le Front National pour la Défense de la Constitution a pour finir appelé tous les Condébilikas à bien chausser leurs bottes pour défendre la constitution du bled.

Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE