Le journaleux Mohamed Bangoura et Fodé Baldé seront désormais jugés au pénal

0
Mohamed Bangoura, Directeur de Publication du site Mosaiqueguinee.com

Journée de procès contre journaleux ce mercredi 10 juillet. Le fameux procès du journaleux Mohamed Bangoura directeur de publication de mosaiqueguinee.com et Fodé Baldé communicateur de l’URF était prévu au TPI de Kaloum. Il a été finalement renvoyé pour le 15 juillet et les faits requalifiés. Ils ne seront plus jugés au civil, mais au pénal.

Le renvoi de ce procès pourrait bien être du fait de la requalification des faits reprochés aux deux prévenus. Le pro-crieur si prompt à faire en sorte de boucler la gueule des deux gars, se serait perdu dans ses paperasses de code. Aveuglement, il les avait poursuivis pour des faits de diffamation et de complicité de diffamation. Ils devaient être jugés au pénal, mais  dans une nouvelle citation à comparaitre jetée sur la figure des deux poursuivis, le procureur rectifie le tir et requalifie les faits. Désormais c’est au pénal, plus au civil, même si l’opinion a été publiée dans un organe de presse et non sur les réseaux sociaux. Ce bled quoi ! Ces gars sont prêts à vendre leur mère pour faire du tort aux autres.

Désormais ils sont poursuivis pour « injures, diffamation, production, diffusion et mise à la disposition d’autrui des données de nature à troubler l’ordre et la sécurité publique ou à porter atteinte à la dignité humaine par le biais d’un système informatique, divulgation de fausses informations par le biais d’un système informatique et complicité commise au préjudice du professeur Alpha condé, le président de la république de Guinée », écrit noir sur blanc sur la copie de citation.

Mohamed Bangoura et Fodé Baldé sont alors conviés le lundi 15 juillet à se pointer devant la barre du tribunal de première instance de Kaloum pour cette mamaya judiciaire, cette fois-ci au pénal. Les journaleux comptent bien se faire entendre les prochains jours.

Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE