LES COMMUNICANTS DU RPG-ARC-EN-FIEL EN ROGNE

0

Les commu-niquants du RPG arc-en-fiel sont fâchés contre certains cadres du parti. Ils accusent ces derniers d’avoir manqué de solidarité à l’endroit de leurs collègues détenus depuis mercredi à la maison centrale de coronthie pour incitations à la haine. 

Pendant l’audition des commu-niquants au PM3 de Mâ-matam seulement trois dépités du parti au pourboire étaient présents. Jusqu’à ce qu’ils soient embarqués pour la maison centrale, il n’ya pas eu suffisamment d’accompagnement de la part des cadres du parti. Ceci a irrité les  collègues des accusés. Ils l’ont fait savoir ce jeudi.  Arfamoussayah Macka Diaby un d’entre eux a haussé le ton «  on s’attendait à plus de la part des cadres du RPG. Malheureusement certains ne l’ont pas fait. Nous sommes très déçus ».

http://guineedecalee.com/ballet-citoyen-traque-fesses-bookes-meme-a-fotte-taa/

Arfamoussayah est conscient que ces cadres n’auraient pu rien faire face a la justice, mais ils voulaient juste un soutien moral. C’est bien beau de dénoncer. Mais quand il s’agit de dire les noms, tout de suite on se tait. Plus rien ! Ce qu’il fait quand nous lui demander de citer quelques noms de ces cadres qu’il critique «  je ne pourrai citer ceux là d’abord. Le moment viendra et nous aurons l’occasion de vous expliquer tout ça ».

Il n’est pas question de laisser Cela passer sans agir. Les conclusions seront tirées prochainement « pour le moment, on n’a pas pris de décisions, nous allons nous retrouver entre amis et voir dans quelle mesure il faut prendre désormais les choses, si possible suspendre notre communication jusqu’à ce que le minimum de respect et de considération soit au sein du parti ».

C’est chaud pour les commu-niquants des partis poli-piques en ce moment. Au moins on respire l’air pur sur les réseaux sociaux même si on ne peut pas en dire autant pour ceux qui sont à la maison centrale depuis mercredi 11 avril.

Diami-latouuri 

LAISSER UN COMMENTAIRE