Makhissa contre Marouane: l’affaire réglée à l’amiable

0
Maitre Salifou Béavogui avocat de Habib Marouane Camara journaliste (à gauche en chemise bleue)

Ne dit-on pas qu’un mauvais arrangement, vaut mieux qu’un bon procès, en tout cas,mercredi  24 juillet, le dossier directeur national des impôts contre le journaleux Marouane Camara n’était pas inscrit du rôle au tribunal de première instance de Kaloum,comme c’était prévu. On apprend que les parties se sont convenus à régler l’affaire qui avait commencée dans le bruit à l’amiable.

« Finalement, nous sommes parvenus à un accord pour régler l’affaire à l’amiable » a indiqué Marouane. Les parties sont revenues à de meilleurs sentiments. Les médiations engagées en sont certainement pour quelque chose. Chacun risquait de perdre quelque chose dans ce procès.

Après trois audiences du procès contre Marouane poursuivi pour diffamation, trimballé devant le tribu-anal par Aboubacar Makhissa Camara, les deux parties s’entendent pour certainement éviter les bruits autour de cette affaire. A qui profite cet arrangement ? On sait quand même que l’argent n’aime pas le bruit.

LAISSER UN COMMENTAIRE