Manifestation du 14 octobre : Un centre de documentation et de monitoring mis en place

0

Au cours d’une confidence stressante tenue ce vendredi 11 octobre, le collectif des ONG de dépense des doigts humains contre un nouveau mandat (CODHONM) a annoncé la mise en place d’un centre de monitoring et de documentation des cas de violation des droits de l’homme.

Le lundi 14 octobre est le jour choisi par le FNDC pour démarrer sa série de manie-pestation dans tous les coins de Condébilidougou. L’on sait dans ce bled les manifs courent généralement avec un cortège de violation des droits de l’homme. Face à cela, le Condom oups ! Le CODHONM a décidé de mettre en place un centre de documentation et de monitoring de tous les cas de violation des droits de l’homme dans le contexte politique qui pointe à l’horizon.  » ce centre est opérationnel et va suivre et documenter tous les cas de violation des droits de l’homme enregistrés sur le territoire national pendant ces moments de troubles sociopolitiques. Le moment venu, les complices, auteurs ou co-auteurs de ces violations documentées seront poursuivis devant les juridictions nationales où internationales pour répondre de leurs acte » explique maitre Frédéric Foromo Loua porte carotte du collectif. Pour des éventuels cas de violation des droits de l’homme pendant les manie-pestations du FNDC, le CODHONM a demandé aux citoyens de taper con-con à la porte du centre en appelant le 《 627-23-24-53. 654-40-38-24. 662-41-04-71》.

Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE