Marche blanche des nounous du FN-Décès contre l’abattage de leurs gosses durant les manifs

0

Les nounous du FN-Décès ont exprimé leur colère ce mercredi 23 octobre à travers une marche dite blanche pour dénoncer les tueries des gosses Condébilikas. Elles ont marché du rond point Hamdallaye à l’esplanade du stade du 28 septembre.

Toutes vêtues en blanc, les nounous ont mis ménage de côté aujourd’hui et se sont donné rendez-goût au rond point Hamdallaye pour sprinter. La colère, la rage étaient perceptibles sur les visages de ces mamans qui ont perdu « leurs enfants » sous les balles des bidasses de körö. Elles marchent pour dire y en a marre et halte aux tueries des gosses.

Elles étaient munies de papiers et scandaient des slogan « arrêtez de tuer nos enfants ». Hono-raboule Yarinama Tata Bah en boule dénonce le fait que le pourboire de Körö-Condebili soit muet sur tous ces assassinats. « On ne veut pas que nos enfants soient abattus comme ils veulent. Mettez-vous à la place de ces mamans qui viennent encore de perdre cruellement à l’âge de la fleur (euh madan, on dit à la fleur de l’âge) leurs enfants. En deux jours, le gouvernement de Alpha Condé a tué 10 de nos enfants. Il faut que ça s’arrête. Même si lui, il ne nous comprend pas parce qu’ils font le sourd-muet dans le gouvernement. Depuis qu’il est au pouvoir (Alpha Condé) il a eu 114 victimes. Vous ne rencontriez pas un seul qui a pratiquement plus de 33 ans au maximum. Nous sortons aujourd’hui encore, même si le gouvernement guinéen ne nous comprend pas. Il refuse de nous entendre, de nous écouter mais l’opinion internationale va nous écouter. Et ils nous verront sur le terrain » lâche la députée de L’UF-Dê-Gué.

Les femmes qui ont participé à cette marche blanche sont issues de tous les bords. Plus que déterminées, elles ont dénoncé et interpellé le gouvernement sur la nécessité de mettre fin à ces tueries.

Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE