Match Syli National : Colère et ferveur dans les rues de Conakry

0
Des supporters dans les rues de Conakry

Colère et ferveur dans les rues de Conakry ce Samedi 22 juin, jour du match de l’équipe Syli National. Partout des jeunes, enfants et autres supporters du Syli national, habillés aux couleurs du pays chantent et dansent aux rythmes des musiques dédiées à l’équipe nationale. Cela a crée des bouchons dans la ville. Des manifs se tiennent à plusieurs endroits de la ville. Pas de courant et les jeunots expriment leur colère.

Sur l’axe Lamabanyi Kipé, des jeunes en colère contre les délestages dans leurs quartiers ont manifesté et barricadé la Croute à l’aide de pierres et de troncs d’arbres empêchant ainsi la circulation. Cette fois ci, au lieu de réprimer, comme ils ont l’habitude, les policiers déployés de ce côté, sillonnent le coin pour négocier et sensibiliser les jeunes pour qu’ils libèrent la route.

A Kipé, les manifestants n’ont libéré la croute que lorsque le courant est revenu dans le quartier. Ils ont eux même enlevé les barricades. Mais promettent de revenir s’il y a coupure « allons à la maison dès que le courant coupe, nous allons descendre dans la rue » a lancé un jeune.

EDG (Électricité de Guinée) est averti, il faut qu’il y ait le courant au moins à Conakry sinon pas de résignation, les rues seront barricadées. En tout cas sinon la société d’électricité serait un très bon allié au mouvement Amoulanfé qui gagnerait si la chute du P est précipitée. 2020 n’est pas loin.

Le Syli National qui au moins est un facteur d’unité nationale doit mouiller le maillot pour baisser la tension et diminuer l’ardeur du mouvement Amoulanfé contre le 3eme nambara. Ça permettra à Körö-Condébili de respirer un peu. Même si Amoulanfé.

LAISSER UN COMMENTAIRE