Mohamed Bangoura et Fodé Baldé prennent une amende de trois millions

0

Le verdict dans l’affaire Mohamed Bangoura directeur de publication de mosaïqueguinee et Fodé Baldé res-con-sable de la complication digitale de l’UFR est tombé. Il ont été retenus dans les liens de la culpabilité pour offense au chef de L’État. Le verdicta tout d’une pièce de théâtre.

La loi (L037 portant cyber sécurité NDLR) sur la base de laquelle la mamaya judiciaire s’est tenue durant toute la procédure, a été mise au rebut tel un torchon usé, par la juge. Elle a requalifié les faits qui visaient la loi sur la cyber sécurité afin de l’écarter pour rendre la décision sur la base de la loi sur la liberté de la presse.  » Le tribunal déclare les prévenus Mohamed Bangoura et Fodé Baldé coupables d’offense au chef de l’État et condamne chacun à un paiement de trois millions de franc guinéen et déclare irrecevable l’Agent Judiciaire de l’État, ordonne la publication de la présente décision sur le site mosaïqueguinee.com » lâche la juge Hadja Mariama Doumbouya. On te condamne et t’oblige à publier la condamnation sur ton média. Non mais, justice a foutaise parfois.

La décision bien que condamnant les prévenus au paiement de trois millions, a tout de même réjouit les avocats de la dépense.  » Nous nous réjouissons quand même du fait que d’une part la loi sur la cyber sécurité a été écartée au profit de la loi sur la liberté de la presse. Nous nous réjouissons aussi du fait que le montant de l’amende qui a été fixé n’est pas si excessif que cela mais nous allons quand même discuter avec nos clients de l’opportunité de faire appel ou pas » souligne maitre Mohamed Traoré.

L’acharnement de l’Agent Judiciaire de l’État et du procureur sur le journaleux Mohamed Bangoura et Fodé Baldé a été du foufafou. C’est la loi sur la liberté de la paresse qui a triomphé. Agnon! Que celui qui n’est pas content, aille se pendre.

Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE