Mouche-tarde Dialou lance le projet Opérationnalisation du dividende démographique à rateau-mat

0
Moucatr Diallo, des partenaires, des cadres de la mairie de ratoma à l'inauguration d'un point d'adduction d'eau

Le projet opérationnalisation du dividende démographique dans les quartiers de l’axe hamdallâhila-kagbelen a été lance ce mardi 16 janvier. Plusieurs équipements ont été mis à la disposition des jeunots, trois fontaines et un espace jeune ont été aussi inaugurés. Le projet dure 4 ans.

Les jeunes représentent 77 % de la population, de ce fait les auto-rises sont conscientes que si elle n’est pas prise en charge, elle se prendra en charge. Il faut donc accélérer les choses et pour cela la jeunesse de l’axe est celle qu’il faut rapidement gérer, car des cinq communes de Conakry, elle est la plus pauvre en matière d’infrastructures socio-éducatives de base. Ces équipements et les formations suivies les semaines précédentes vont justement dans le sens de pallier cela. Ce sont 18 motos tricycles, 36 brouettes et d’autres équipements d’assainissement ont été remis aux groupements d’intérêt économique à l’occasion du lancement du projet. A cela s’ajoutent trois points d’adduction d’eau pour les populations de hamdallâhila mosquée, koloma 2 et Nassouroulaye et un espace jeune  « ce projet va contribuer à l’amélioration des conditions de vie des population des quartiers situés sur cet axe, mais aussi restaurer le climat de confiance et le sentiment de justice entre les jeunes et les pouvoirs publics à tous les niveaux » déclaré Mouche Tarde Dialou, sinistre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes.

Le porte-carotte des jeunes bénéficiaires fait part de leur satisfaction « ces équipements et ces formations nous vont droit au cœur et nous vous promettons de les utiliser à bon escient. Nous allons essayer de développer des activités d’assainissement et l’employabilité de la jeunesse au niveau de l’axe ».

La communauté internationale s’est engagée en 2015 à réaliser les objectifs de développement durable, à l’horizon 2030. Les dirigeants Africains eux aussi se sont engagés à mener de nombreuses activités en faveur de la jeunesse. Dans ce cadre, le fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) est un partenaire stratégique. Il accompagne le minus-terre dans ce projet comme dans bien d’autres « l’UNFPA a apporté une valeur financière de 170 mille dollars soit environ 1 milliard 500millions de francs guinéens, à travers un financement du royaume de la Belgique. Nous ne ménagerons pas nos efforts conjoints pour soutenir le gouvernement guinéen dans le cadre de  l’autonomisation et de la pleine participation des jeunes et des femmes, ceci pour un développement harmonieux et durable du pays ». C’est en ces et mes que le représentant de l’UNFPA réitère l’engagement des partenaires auprès des auto-risés Condébilbilika.

Un véhicule flambant neuf a aussi été offert au minus-terre de la jeunesse par l’UNFPA à travers là aussi le royaume de la Belgique pour faciliter le suivi des activités qui vont durer quatre ans.

Diami-latouuri

LAISSER UN COMMENTAIRE