Recrutement d’un cabinet d’ingénierie : les opposants accusent le président de la CENI de magouille

0
Des opposants à une conférence de presse

L’ensemble des partis poli-piques de l’opposition Condébilika s’est fendu d’une déclaration commune ce mercredi 12 juin à la hutte des journaleux. En boule comme s’ils allaient exploser, les dealers poli-piques dénoncent l’appel d’offres fait par la CENI pour  recruter un cabinet d’ingénierie.

Pour la fourniture d’une solution complète à la gestion du fichier électoral biométrique, le près-hésitant de la CENI a mené ‘’en catimini’’ une procédure d’appel d’offres pour recruter un cabinet, selon les zozo-causants.

Les zozo-causants dénoncent cette manœuvre de maitre Sali-pou Bébé. Ils sortent le code des marchés publics « la procédure est en violation flagrante du code des marchés publics. Il est de même de la violation des engagements pris par la CENI concernant la concertation avec les parties prenantes au processus électoral. Nous avons noté que la procédure de recrutement a été lancée sans information au préalable des partis de l’opposition politiques ». Lâche les ad-berceurs de Körö-Condébilii.

En dépit de plusieurs alertes sonnées dans les tympans du président de la CENI par l’opposition sous forme de mise en garde, le gars « a obstinément poursuivi sa démarche au mépris des règles élémentaires de transparence » soutiennent les dealers politiques.

Face à cette situation qui traumatisent les partis de l’opposition poli-piques, ils «  condamnent avec la plus grande fermeté les comportements de la CENI et de son président et prennent l’opinion nationale et internationale à témoin et rendent personnellement le président de la CENI responsable des risques qu’il fait courir sur la crédulité du processus électoral » lâche les dealers politiques de l’opposition Condébilika.

Mbella Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE