Toilettes du palais : lieu important mais à éviter 

0

Au palais du populo de Con-à-cris, (im)possible de se libérer.   Un parfum mélangé à un vacarme terrible font de l’endroit un petit peu… Spécial.

À juste 100m, une odeur indéfinissable vous accueille. Parfumée ? On ne peut le dire puisque cela dépend de ce que vous respirez hein. Arrivé aux portes de la toilette située sur l’aile droite du palais au premier étage, ce sont des ordures par terre qui nous saluent. Sachets plastiques,  papiers avec de l’eau par terre, voilà ce qu’on y trouve. Ici hommes et femmes fréquentent la même toilette. Les urinoirs sont alignés sur la gauche. Les pots quant à eux se trouvent derrière des lavabos qui les cachent. Alignés, leur accès est  difficile à cause d’une grande flaque d’eau qui empêche souvent les jeunes nénettes qui ne portent pas de hauts talons à y entrer.

À lire: http://guineedecalee.com/tribunal-de-premiere-sentence-de-dixinn-etat-de-degrada-chion-inquietant/

Alors que le forum de l’étudiant Guinéen s’y tient, c’est la seule toilette ouverte. L’autre située sur l’aile gauche reste cadenassée. Elle était ouverte jeudi matin au public mais a fermé ses portes dès l’après midi. Néanmoins, à cet endroit, le parfum est atténué mais les portes sont en mauvais état. D’ailleurs en essayant d’ouvrir une de ces portes avec force, vous risquez de dévoiler votre co-locataire en plein travail. Même si le service de nettoyage existe, le résultat ne semble pas positif. «Franchement ces toilettes sont sales. Depuis le matin, j’ai envie d’aller me mettre à l’aise mais ce n’est pas accessible avec la mauvaise odeur. En plus les hommes et les femmes partagent les même toilettes, non seulement c’est pas une bonne chose mais au niveau des femmes, on peut attraper une infection avec ça », se plaint Bas-loup Matou-mata Finando. Ma sœur, t’es pas obligée hein, c’est Condébilidougou ici.

Toilettes du palais du peuple

«Au niveau des toilettes il y’a bien sûr l’odeur mais il n’y a pas que ça. Les toilettes sont inaccessibles parce qu’il y a une flaque d’eau qui empêche d’entrer dans les toilettes sans qu’on ne plonge là dedans. Lorsqu’on doit réunir un monde de ce genre, il faudrait bien qu’il y ait au moins des toilettes où on peut aller parce que les toilettes c’est privé. Donc il faudrait qu’il y ait un endroit où on peut aller se mettre à l’aise en privé. Je pense que le comité d’organisation doit tenir compte de cet aspect », explique Aly Gas-part Soumè, Dur-recteur gêné-râle de l’institut de recherche environnementale de Bossou (IREB). tonton, ici c’est pas la brousse où l’Institut se trouve gooo.

Toilettes du palais du peuple

Réunir un monde pareil et ne pas prendre soin du lieu le plus important, c’est quelque chose de regrettable. En tout cas, la saleté est un invité spécial du forum de l’étudiant Condébilika.

Couine Elisa-bête 

LAISSER UN COMMENTAIRE