TPI Mafanco : 6 mois de prison ferme requis contre 7 coaccusés d’Élie Cabanon

0

Le procès Élie Kamano et Cie interpellés le 14 octobre 1er jour de la manifestation du FNDC entre dans sa phase de réquisition et plaidoiries au TPI de Mafanco. Le pro-crieur requiert à la fois la relaxe de certains et la condamnation d’autres.

Cette phase qui est la première, concerne un lot de 13 prévenus sur 29 préalablement entendus devant la barre.  Élie Kamano n’a pas été entendu encore. On attend les gros poissons pour la faim. Le pro-crieur dans ses réquisitions a fait montre de double visages. Doux et pale. Il a requis le renvoi pour des fins de non poursuite pour 6 prévenus. Par contre il a demandé à la juge de retenir 7 autres dont une femme dans les liens de la culpabilité et de condamner chacun à  » 6 mois de prison  ferme et au paiement d’une amende de 1 million de francs gluants ».

Les avocats de la défense dans les plaidoiries viennent à contrepied du pro-crieur. Eux, ils demandent la relaxe pure et simple de leurs clients car selon eux les faits sont non constitués. Ils soutiennent que le fait de manifester contre un projet de 3ème nambara est un droit dès lors où certains disent oui sans être inquiété.

LAISSER UN COMMENTAIRE