Trois ans de prison ferme requis contre Bella Bah

0

Le pape des poursuites requiert trois ans de prison ferme contre l’activiste Bella Bah.

Dans son réquisitoire le pro-crieur demande que le prévenu soit retenu dans les liens de la culpabilité. Il a alors requis trois ans de prison ferme et au paiement de deux millions de francs gluants comme amende.
Ce membre du FN-DÉCÈS est poursuivi pour « diffusion et mise à disposition d’autrui des données de nature à troubler l’ordre public par le biais d’un système informatique. Des accusations que l’anti troisième nambara a évidemment foulées au sol.
Le procès se poursuit en ce moment ( 13 heures) au tribunal de première insistance de kalomi. Le verdict pourrait tomber ce mercredi 05 février 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE